durée : 00:04:31 - Ils ont fait Paris et sa région France Bleu Paris - Le musée Marmottan-Monet présente l'exposition Camille Pissaro, le premier des impressionnistes. C'est Paul Cézanne, grand admirateur de Pissaro, qui le premier l'a nommé ainsi. Les deux hommes se sont rencontrés dans les années 1860 à Paris à l'Académie Suisse, quai des Orfèvres, dans l'ile de la Cité. "Cézanne va choisir Pissaro comme professeur" raconte pour Ils ont fait Paris et sa région la commissaire de l'exposition Claire Durand-Ruel. Les deux peintres vont travailler ensemble dix ans, de 1872 à 1882, Pissaro installé à Pontoise et Cézanne à Auvers-sur-Oise. Pissaro, "le patriarche", va devenir tout naturellement, avec Claude Monet, le leader des "peintres indépendants", avant qu'ils ne soient qualifiés d'impressionnistes. "Peintre de la campagne", Camille Pissaro va devenir aussi "le plus grand peintre de la ville". Il peint notamment Paris, environ trois cents tableaux, lors des dix dernières années de sa vie. Comme Monet, il peint "en séries", plusieurs tableaux d'un même thème, d'un balcon. L'exposition présente notamment l'avenue de l'Opéra, le Pont-Neuf, la place du Théâtre Français, le Louvre... Le musée Marmottan-Monet lance ainsi "l'année Pissaro". 2017 rendra aussi hommage au premier des impressionnistes avec une exposition du musée du Luxembourg axée sur son travail à Eragny et une autre exposition, au musée de Pontoise, sur son travail de graveur.