durée : 00:03:15 - Ils ont fait Paris et sa région France Bleu 107.1 - par : Denis LEMARIE - Chaque jour, l'histoire d'un lieu de Paris et de sa région, et de tous les personnages qui ont gravité autour. Aujourd'hui : On y lit, on y rêvasse, dès les beaux jours. Les chaises du Luxembourg ou des Tuileries font partie intégrante du décor des jardins parisiens. Celles du Palais-Royal - merveilleux jardin - ont désormais quelque chose en plus. Avec le Centre des Monuments Nationaux, l'artiste québécois Michel Goulet a créé Les confidents ou dix « causeuses poétiques ». Ces dix chaises en vis-à-vis portent un extrait de poème gravé sur leur dossier : « Vienne la nuit sonne l'heure, les jours s'en vont je demeure » de Guillaume Apollinaire », « Le temps des hommes est de l'éternité pliée » de Jean Cocteau, « Je m'entête affreusement à adorer la liberté libre » de Arthur Rimbaud, etc.. Elles permettent surtout - avec de simples écouteurs pour tablettes ou iphones - d'entendre une sélection de poésies lues par des comédiens ou leurs auteurs. Michel Piccoli et Denis Lavant lisent ainsi Charles Baudelaire, Michaël Lonsdale Paul Verlaine, et Denis Podalydès Arthur Rimbaud. Mais Laurence Vieille, « poète, auteure et comédienne » interprète aussi ses propres écrits. Michel Goulet et l'administratrice du jardin du Palais-Royal Sylvie Vial racontent comment Les confidents distillent de la poésie dans une capitale par ailleurs très bruyante. Colette dont l'appartement donnait sur le jardin a bien sûr elle-aussi sa causeuse. Et d'autres poèmes d'auteurs de tous horizons, toujours du 20° siècle, rejoindront aussi bientôt les allées du Palais-Royal.