William Shakespeare est un dramaturge, poète et acteur anglais baptisé le 26 avril 1564N 1 à Stratford-upon-Avon et mort le 23 avril 1616N 2 dans la même ville. Considéré comme l'un des plus grands poètes et dramaturges de la culture anglaise et aussi du monde entier1, il est surnommé le « Barde d'Avon »2, ou le « Barde immortel » (ou simplement « le Barde ») et est souvent qualifié de plus grand écrivain de langue anglaise. Son œuvre, traduite dans de nombreuses langues, se compose de 39 pièces, 154 sonnets et quelques poèmes supplémentaires, dont certains ne lui sont pas attribués de manière certaine.

Après des études à Stratford-upon-Avon, dans le Warwickshire, Shakespeare se marie à 18 ans avec Anne Hathaway, avec qui il a trois enfants. À une date inconnue entre 1585 et 1592, il entame sa carrière d'acteur et auteur à succès à Londres au sein des Lord Chamberlain's Men, une troupe dont il est actionnaire. Il semble s'être retiré à Stratford vers 1613 pour y mourir trois ans plus tard. Il ne subsiste guère de traces de l'homme Shakespeare, ce qui a engendré de nombreuses spéculations concernant son apparence physique, sa sexualité, sa religion. Des théories marginales avancent que son œuvre a été en réalité écrite par un autre.

Shakespeare rédige la majeure partie de ses pièces entre 1589 et 1613. Les premières sont surtout des comédies et des pièces historiques, puis il se consacre davantage aux tragédies comme Hamlet, Othello, Le Roi Lear et Macbeth. À la fin de sa vie, il rédige des tragi-comédies et collabore avec d'autres dramaturges. De son vivant, bon nombre de ses pièces sont publiées dans des ouvrages bon marché de qualité variable. En 1623, deux de ses amis éditent le « Premier Folio », un recueil qui comprend presque toute son œuvre théâtrale sous une forme définitive. Dans sa préface, Ben Jonson prédit correctement le caractère intemporel de Shakespeare, dont les pièces continuent à être mises en scène, adaptées, redécouvertes et réinterprétées au fil des siècles dans des contextes culturels et politiques variés.


François Feroleto est né à Montreux, en Suisse.

À 16 ans, il quitte l'école pour travailler dans la restauration en tant qu'apprenti cuisinier à Lausanne. Alors qu'il termine son apprentissage, il découvre le théâtre en jouant dans un spectacle amateur et décide de devenir comédien. Quelques mois plus tard, il se rend à Paris et s'inscrit au cours Balachova, dirigé par Vera Gregh, ainsi qu'au cours de Jean-Laurent Cochet. Parallèlement, il exerce divers métiers : il sera tour à tour vendeur, coursier, déménageur, correcteur dans l'édition…

Il fait ses débuts sur scène en 1991 et, pendant quinze ans, c'est au théâtre que se déroule l'essentiel de sa carrière. Il joue principalement des auteurs contemporains, dans le théâtre public comme dans le théâtre privé, et travaille avec des metteurs en scène aussi divers que Marcel Bluwal, Jean-Claude Brialy, Jean-Claude Fall, Bernard Murat, Régis Santon ou Jacques Weber et aux côtés de partenaires tels que Béatrice Agenin, Niels Arestrup, Marie-Christine Barrault, Carole Bouquet, Jean-Pierre Cassel, Roger Dumas, Édith Scob…

Avec Michel Bouquet et Claude Brasseur, il joue 490 représentations de À torts et à raisons2, spectacle qui obtient 11 nominations aux Molières en 2000 et pour lequel il est nommé au Molière de la révélation masculine.