Né en 1914 à Saint-Ambroise de Kildare, Bertrand Vac a étudié au Séminaire de Joliette, puis en médecine à l'Université de Montréal. Il a participé au débarquement de Normandie, pendant la Seconde Guerre mondiale, comme membre du corps médical de l'armée canadienne. Après des études en chirurgie au Canada et à Paris, il a travaillé à l'hôpital de Verdun jusqu'à sa retraite.

Malgré de longues pauses d'écriture, il signera tout de même une quinzaine de titres publiés — romans, recueils de nouvelles, pièces de théâtre, essais — ainsi que plusieurs inédits. Son dernier livre, Que le diable m'emporte (Mémento, 2008,) raconte son propre parcours de vie.