durée : 00:30:00 - Alla Breve, l'intégrale - par : Anne Montaron - * « Laiotz » pour deux pianos et deux percussionnistes de Ramon Lazkano

Interprété par le duo Ykeda : Patrick Zygmanowski, et Tamayo Ikeda, pianos

Florent Jodelet et François Desforges, percussions

Rediffusion de la création enregistrée en Septembre 2004 à Radio France

Rediffusion intégrale et portrait du compositeur

Il est né au pays basque espagnol et vit aujourd'hui à Paris.*

Ramon Lazkano
* a été l'une des figures importantes de la 27èmé édition du festival Présences de Radio France. Plusieurs facettes de sa musique y ont été présentées. L'occasion de sortir de nos archives Alla Breve ses Laiotz pour deux pianos et deux sets de percussions, une pièce qu'il avait imaginée pour cette émission il y a une dizaine d'années et qui appartient à son Laboratoire des Craies. Comme le sculpteur basque Jorge Oteiza, à qui il emprunte le titre de Laboratoire des Craies, Ramon Lazkano sculpte la matière. La craie est une matière bien particulière. C'est un "matériau d'inscription, d'érosion et de mémoire lié à l'enfance" (Ramon Lazkano)

Cela convient très bien à la pensée du compositeur qui cultive les allers-retours, le doute, l'élan et aussitôt après le retrait, l'effacement. Les Laiotz font partie de ce laboratoire !

La langue basque traverse une grande partie de la musique de Ramon Lazkano. Ses rythmes, ses couleurs surgissent dans de nombreux titres de pièces, parmi eux les Laiotz de 2003 pour deux percussionnistes, Florent Jodelet et François Desforges et le duo de pianistes Ykeda.

Cette couleur instrumentale a permis à l'époque au compositeur de faire le point sur son rapport au piano, son instrument, celui par lequel il a approché l'univers des sons. ce choix de couleurs lui a permis aussi de marcher aux côtés de Bartok (sa sonate pour le même effectif), de sentir sa présence toute proche, et en aucune manière inhibante, bien au contraire !

Le temps fait son oeuvre, et il est intéressant de voir comment Ramon Lazkano écoute aujourd'hui ses Laiotz.

Dans la deuxième partie de ce portrait, nous entrons avec le compositeur dans son atelier de composition et découvrons en accéléré les quatre pièces qui ont été jouées lors du Festival Présences il y a quinze jours : son Dyptique vocal et instrumental sur des textes d'Edmond Jabès, le quatuor à cordes Etze et la pièce d'orchestre Mugarri.

La langue basque, Ramon Lazkano la partage avec d'autres musiciens, parmi eux Ravel, l'une des grands figures tutélaires. Il y a Ravel, l'ensemble de sa musique, son rapport au pays basque, et puis il y a le Ravel des dix dernières années, condamné au mutisme et raconté par Jean Echnoz dans son roman Ravel de 2006.

Ce roman, Ramon Lazkano s'emploie à le mettre en sons, en tâtonnant, en raturant, en effaçant, comme autrefois dans son Laboratoire des Craies.

Musiques additionnelles de Ramon Lazkano :

Main surplombe et Ceux à qui, version live Festival Présences, 12 février 2017

l'Instant Donné et les Neue Vokalsolisten, direction Manuel Nawri

Enregistrement du compositeur

Etze, version live Festival Présences, 13 février 2017

Quatuor Diotima

Enregistrement du compositeur

Mugarri, version live Festival Présences, 18 février 2017

Orchestre Philharmonique de Radio France

Direction Ernest Martinez-Izquierdo

Bela Bartok

Sonate BB 115 SZ 110 pour deux pianos et percussions

Martha ARGERICH / Stephen KOVACEVICH / Willy GOUDSWAARD / Michael DE ROO

CD DECCA 4782746

Maurice Ravel

Valse

Seiji OZAWA

DGG 4158452

Et extraits du CD Laboratorio de Tizas

de Ramon Lazkano

Ensemble Recherche

REF VERSO VRS 2127

{% image 82e0c608-4253-44ff-a631-e2e2f35adeca %} - réalisé par : Françoise Cordey