durée : 00:30:00 - Alla Breve, l'intégrale - par : Anne Montaron - * « super [P|PE(s)] demo » pour violon solo et dix musiciens de Andrzej Kwiecinski

Interprété par Ashot Sarkissjan, violon

Et l’Ensemble 2e2m

Direction : Pierre Roullier

Création enregistrée le 30 mai 2017

{% image 2e4b3a47-fe81-4931-b080-88d216806c04 %}

Diffusion intégrale et portrait du compositeur

Il vit aujourd’hui à La Haye, aux Pays Bas, et sa carrière de compositeur a pris un bel élan depuis qu’il a remporté en 2014 la prix de la Tribune Internationale des Compositeurs (catégorie Jeunes Compositeurs). Andrzej Kwiecinski a obtenu plusieurs récompenses, parmi lesquelles une commande de Radio France pour nos Alla Breve.

C’est cette musique imaginée pour notre feuilleton qui s’est fait entendre toute cette semaine mouvement après mouvement. Ce soir, nous avons le temps d’en savoir davantage sur ce compositeur à l’imagination fertile. Une belle sensibilité de compositeur-chanteur.

C’est sûrement parce qu’il a été chanteur que Andrzej Kwiecinski a bien inscrite en lui la relation forte avec le public et l’auditeur. Lorsqu’il imagine une musique, il faut que, d’une façon ou d’une autre, le public s’y retrouve, et l’interprète aussi !

Les musiciens sollicités pour cette création, le soliste Ashot Sarkissjan et les musiciens de l’ensemble 2e2m conduits par Pierre Roullier ont pris beaucoup de plaisir à jouer sa suite de miniatures. L’aventure, il faut le dire, promettait d’être attrayante ! Des ballons de baudruche, des tubes en PVC venaient se joindre aux instruments traditionnels.

Enigme numéro 1 de cette nouvelle partition en 8 tableaux : le titre Super Pipes Demo, qui est une référence cachée au jeu vidéo des années 1980 Super Mario, et à la musique originale de ce jeu.

Andrzej Kwiecinski n’est pas un geek … mais il a dans son entourage des mordus de jeux vidéos. Le mode de fonctionnement de ces jeux (la répétition, la rapidité) … imprègne cette pièce de A à Z.

Andrzej Kwiecinski est un adepte du détournement, de la transformation, de la distorsion. Il partage cet esprit ludique avec le violoniste du quatuor Arditti : Ashot Sarkissjan.

C’est le sourire aux lèvres que les musiciens ont quitté notre studio le 30 mai après avoir donné naissance à cette page rafraîchissante.

La relation avec le violoniste va se poursuivre à l’automne avec la création d’un concerto, largement inspiré de la musique de cet Alla Breve.

Pierre Roullier et 2e2m pour leur part ont l’intention de poursuivre leur compagnonnage avec ce compositeur !

{% image b7d36c13-432b-464f-8757-c7bbf852acbe %}

Les radios européennes et parmi elles Radio France, ont découvert Andrzej Kwiecinski à la faveur de la 61ème Tribune Internationale des Compositeurs.

Sa pièce Canzon de Baci pour ténor et orchestre de chambre y avait fait l’unanimité. Il se trouve que cette composition a été un tournant dans le parcours de Andrzej Kwiecinski.

Cette pièce a une relation évidente à la musique baroque ; d’abord parce qu’elle reprend les éléments mélodiques d’un duo de Cavalli extrait d’un de ses opéras, ensuite parce qu’il explore l’idée de chacone. Or justement, cette composition a permis au compositeur-chanteur de connecter deux mondes importants pour lui : le monde de l’opéra baroque cher à son cœur et celui de la musique contemporaine. Canzon de Baci lui a permis de sortir d’une forme de schizophrénie !

Andrzej Kwiecinski nous livre dans cette émission quelques lignes de force de son univers musical. Sa parole est entourée par les témoignages de Ashot Sarkissjan et Pierre Roullier.

Musiques supplémentaires :

Canzon de Baci

avec Karol Kozlowski (ténor)

et l’Orchestre de Chambre AUKSA, direction Marek Mos

(version publique)

Pipes pour quatuor à Cordes

par le Quatuor Lutoslawski

Label NFM

Contregambilles pour quatuor à cordes

par le Royal String Quartet

Label Dux - Bôet

Luci nella Notte V pour quatuor à cordes

par le Royal String Quartet

Label Dux - Bôet - réalisé par : Françoise Cordey