Ils sont paysans. Pendant un an, j’ai suivi leurs gestes quotidiens, leurs réussites et leurs doutes. Autonomie, initiatives collectives, réappropriation du foncier, accès aux semences… Au delà de la préservation de l’environnement, ils s’engagent chaque jour pour une agriculture " vivable ", paysanne, et une autre manière de faire société… Et si le changement venait des champs ?