Michel Rocard, ancien Premier ministre et député européen, est décédé samedi 2 juillet 2016. En 2009, lors de son départ du Parlement européen, l'April avait eu l'occasion de saluer l'implication déterminante de Michel Rocard dans le rejet des brevets logiciels contre lesquels il s'est engagé avec vigueur, usant de son poids politique.

ZDNet et Libération rappellent son action Rocard, un «noob» respecté par les défenseurs des libertés numériques et Michel Rocard, héros victorieux de la lutte contre les brevets logiciels.

Action moins connue sans doute, Michel Rocard a été co-signataire en 2008 d'un projet de déclaration écrite du Parlement européen sur l'utilisation des logiciels libres. Malheureusement cette déclaration n'avait pas été adoptée. Il aura fallu attendre 2015 pour que le Parlement européen appelle l'Union européenne à migrer vers le logiciel libre.

L'April adresse ses plus vives condoléances à sa famille et à ses amis.