Sur le plus grand site d’archéologie expérimentale du monde, ouvriers et encadrants travaillent au rythme d’antan depuis vingt ans.