Le moteur de l’évolution de l’humanité serait avant tout la puissance de son esprit. C’est la thèse originale que propose le paléoanthropologue Marcel Otte, qui suit à la trace les manifestations de la pensée symbolique préhistorique pour arriver jusqu’à nous.