La découverte fortuite de la pénicilline par Alexander Fleming en 1928 siècle a sauvé des millions de vies. Aujourd’hui, du fait de leur surconsommation, l'effet des antibiotiques pourrait se retourner contre nous. Fleming lui-même avait anticipé de son vivant les limites de sa trouvaille miracle. Partez à la chasse aux bactéries avec Virginie Girod dans un récit inédit ! 

Au début du XXème siècle, alors que Fleming entame ses études de médecine à l’hôpital Sainte-Mary, les maladies infectieuses font encore beaucoup de morts malgré les espoirs placés dans les progrès de la vaccination. Ce qui intéresse Alexander Fleming, c’est la possibilité de soigner les maladies infectieuses une fois qu’elles sont déclarées. Il est marqué par l’expérience de la Première Guerre mondiale. Mobilisé comme médecin, il n’a pas pu empêcher les nombreuses septicémies, les infections du sang, chez les blessés.  

De retour à l’hôpital, Fleming cherche donc comment aider le corps à se défendre contre les infections. S’il comprend que le corps est rempli d’une flore bactérienne et de substances lui permettant de se défendre contre les microbes, il est la recherche d’un moyen d’y suppléer quand l’attaque est trop agressive. Mais pour l’instant, il ne trouve rien.  

 

Un coup de pouce du hasard va l’aider en 1928. Fleming, nommé professeur de biologie, découvre une moisissure dans une de ses boîtes de Petri. Un champignon, qui a tué les staphylocoques autour de lui ! Fleming s’empresse de mettre sa moisissure en culture. Deux autres biologistes, Ernst Chain et Sir Howard Florey de l’Université Oxford mettent au point une version injectable de la pénicilline. Alors que le Seconde Guerre mondiale éclate, l’antibiotique est célébré comme un produit miracle pour les soldats ! 

En 1945, les trois hommes reçoivent le Prix Nobel de Médecine en 1945 pour leur découverte. Mais Fleming est lucide : à terme, l’abus d’antibiotiques rendra les bactéries résistantes et donc plus létales pour nous.  

 

Thématiques abordés : médecine, biologie, antibiotique, Seconde Guerre mondiale 

 

 

"Au Coeur de l'Histoire" est un podcast Europe 1 Studio

- Auteure et Présentatrice : Virginie Girod 

- Production : Caroline Garnier 

- Réalisation : Clément Ibrahim

- Composition de la musique originale : Julien Tharaud et Sébastien Guidis

- Edition et Diffusion : Nathan Laporte

- Communication : Marie Corpet

- Visuel : Sidonie Mangin

 

 

Ressources en ligne 

https://www.nobelprize.org/prizes/medicine/1945/fleming/lecture/  

https://www.pasteur.fr/fr/centre-medical/fiches-maladies/resistance-aux-antibiotiques#:~:text=La%20résistance%20aux%20antibiotiques%20touche,animaux%20et%20dans%20l%27environnement

https://www.cnrs.fr/cw/dossiers/dosbiodiv/index.php?pid=decouv_chapC_p3_c1&zoom_id=zoom_c1_7  

https://culturesciences.chimie.ens.fr/thematiques/chimie-organique/chimie-pharmaceutique/la-penicilline-i-decouverte-d-un-antibiotique  

 

Découvrez l’abonnement "Au Coeur de l'Histoire +" et accédez à des heures de programmes, des archives inédites, des épisodes en avant-première et une sélection d'épisodes sur des grandes thématiques. Profitez de cette offre sur Apple Podcasts dès aujourd’hui !