La chasse aux sorcières n’a pas été  une répression uniquement médiévale. Elle atteint même son apogée durant la Renaissance humaniste. Au XVe siècle, un inquisiteur dominicain appelé Heinrich Kramer rédige le plus célèbre traité sur la sorcellerie : le Malleus Maleficarum. Virginie Girod vous plonge dans les arcanes de l’Inquisition dans un récit inédit !

Henri Kramer naît en 1436 en Alsace, région qui appartient alors au Saint-Empire romain germanique. Kramer se consacre très jeune à la religion et mène une brillante carrière dans l’Eglise. Il a moins de quarante ans quand il rejoint l’Inquisition. Depuis le XIIIe siècle, cette puissante juridiction se donne pour mission de combattre les hérésies. Une dérive obsède Kramer : la sorcellerie ! 

Il est persuadé que des femmes aux mœurs dissolues sont dotées de pouvoirs magiques et nuisent à la communauté. Ces sorcières, l’inquisiteur veut les amener devant la justice, et il va même jusqu’à solliciter le soutien du pape ! Kramer commence sa mission à Innsbruck, où  ses idées ne lui attirent pas toujours de la sympathie. Une femme en particulier, Helena Scheuberin, s’oppose à lui. Kramer décide de mener sa première enquête sur elle. Malgré la démesure de la procédure, l’Inquisiteur ne parvient pas à la faire condamner pour sorcellerie. Pire, c’est lui qui est chassé d’Innsbruck !

Mais Kramer n’a pas dit son dernier mot. Il s’attelle à l’écriture d’un traité sur la sorcellerie, le Malleus Maleficarum. Il y décrit les moyens de reconnaître les sorcières, et comment s’en débarrasser. Porté par les débuts de l’imprimerie, c’est un succès fulgurant, aux conséquences tragiques. Son ouvrage renforce l’idée que la sorcellerie est une affaire de femmes et fait de nombreuses victimes. Entre 1487 et 1782, date où la dernière Européenne est exécutée pour sorcellerie, on estime le nombre de victimes entre 50 000 et 100 000, dont 80% de femmes.

Thèmes abordés : Sorcellerie, chasse, Renaissance, Inquisition 

 

"Au cœur de l'histoire" est un podcast Europe 1 Studio

- Présentatrice : Virginie Girod 

- Auteure : Solène Grandclaude

- Production : Caroline Garnier

- Réalisation : Nicolas Gaspard

- Composition de la musique originale : Julien Tharaud 

- Edition et Diffusion : Nathan Laporte

- Coordination des partenariats : Marie Corpet

- Visuel : Sidonie Mangin

 

Bibliographie :

Le Marteau des Sorcières - Malleus Maleficarum - Henri Institoris, Jacques Sprenger 

Nouveau Dictionnaire de Biographie Alsacienne (vol. 18, p. 1752 - Jean-Luc Eichenlaub 

The Malleus Maleficarum and the construction of witchcraft: Theology and popular belief - Hans Peter Broedel 

 

Sources : 

 

 Historiographie générale 

https://journals.openedition.org/medievales/732?lang=en  

  

Eléments du procès 

https://library.oapen.org/handle/20.500.12657/35002  

  

Sur Kramer 

https://www.britannica.com/biography/Heinrich-Kraemer  

 

Découvrez l’abonnement "Au Coeur de l'Histoire +" et accédez à des heures de programmes, des archives inédites, des épisodes en avant-première et une sélection d'épisodes sur des grandes thématiques. Profitez de cette offre sur Apple Podcasts dès aujourd’hui !