Au début de l’année 1934, un scandale financier met en péril la IIIe République. L’homme d'affaires Serge Alexandre Stavisky meurt mystérieusement alors qu’il est sur le point d’être arrêté.  Il est accusé d’avoir monté des arnaques de plusieurs millions de francs, tout en bénéficiant du soutien et de la bienveillance de personnes haut-placées. Ces révélations ont l’effet d’une bombe. Le grand public est scandalisé et réclame que des têtes tombent au sommet de l’État corrompu.  

 

Le 15 décembre 1933, le contrôleur des finances Maxime Sadron trouve six bons signés en blanc au Crédit municipal de Bayonne. Comme un chèque en blanc, c’est illégal. Gustave Tissier, le directeur est arrêté, et il ne compte pas plonger seul. Il implique un homme célèbre dans la région, qui entre aussitôt dans le collimateur de la police : Monsieur Alexandre, l’homme d’affaires le plus influent du moment. Né en Russie, Serge Alexandre Stavisky a rejoint la France au début du XIXe siècle. Il a amassé une petite fortune dans diverses escroqueries. Le crédit de Bayonne est l’une d’entre elles : il l’a montée de toutes pièces. Tout le monde se rue sur ses bons, incité par les ministres du Travail et du Commerce.  

 

Suite à la dénonciation de Tissier, un mandat d’arrêt est émis contre l’homme d’affaires, désormais introuvable. Début janvier 1934, la police a retrouvé la trace de Stavisky à Chamonix. L’escroc est cerné, mais la suite de l’histoire est un mystère. La porte d’une des deux chambres est fermée à clef de l’intérieur, et les policiers tardent à l’enfoncer… jusqu’à qu’un coup de feu retentisse à l’intérieur. Stavisky est retrouvé à l’agonie. Aussitôt, on soupçonne la police de l’avoir assassiné : cet homme-là en savait trop.  La presse retrace les amitiés de Stavisky qui remontent jusqu’au sommet de l'Etat. La crise devient politique et alimente l’antiparlementarisme ambiant.  Alors que les régimes fascistes se déploient en Europe, la IIIème République vacille. 

 

Thèmes abordés : IIIème République, Scandale financier, corruption, antiparlementarisme 

 

"Au Coeur de l'Histoire" est un podcast Europe 1 Studio

- Présentation : Virginie Girod 

- Ecriture : Sandrine Brugot

- Production : Caroline Garnier 

- Réalisation : Nicolas Gaspard

- Composition de la musique originale : Julien Tharaud et Sébastien Guidis

- Édition et Diffusion : Nathan Laporte

- Communication : Marie Corpet

- Visuel : Sidonie Mangin

 

 

 

 

 

 

Bibliographie:

 

Charlier Jean-Michel, L’ Affaire Stavisky. Les Dessous d'un scandale national 

 

Ressources en ligne :

 

Des crimes presque parfaits: L'affaire Stavisky 

https://www.youtube.com/watch?v=z71lSmNz_mA 

 

https://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k5142664z/f1.item. 

 

Découvrez l’abonnement "Au Coeur de l'Histoire +" et accédez à des heures de programmes, des archives inédites, des épisodes en avant-première et une sélection d'épisodes sur des grandes thématiques. Profitez de cette offre sur Apple Podcasts dès aujourd’hui !