Depuis quelque temps, les tomates anciennes font leur grand retour dans les potagers.
Et pour cause ! Elles offrent des saveurs incroyables, incomparables à celles des variétés récentes.

En effet, depuis les années 1960, les variétés sélectionnées devaient essentiellement remplir des critères leur permettant de supporter la manipulation et le transport. Si les résultats escomptés se sont montrés au rendez-vous, les tomates ont, en contrepartie, perdu en saveur, en goût… et même en nutriments.

Voilà pourquoi, depuis quelques années, les variétés anciennes connaissent un regain d’intérêt chez les jardiniers en quête de goût et d’authenticité.

Noire de Crimée, Rose de Berne, Anna Russe… découvrez quelques-unes des meilleures variétés de tomates anciennes à cultiver dans votre jardin pour apporter davantage de diversité dans vos assiettes !

1 – Noire de Crimée : la plus connue des tomates anciennes

La Noire de Crimée : la plus connue de toutes les tomates anciennes Jean Weber @Flikr

Cette variété est certainement la plus connue et revient en force dans nos potagers depuis quelques années. Très productive, la Noire de Crimée produit près de 4 kg de fruits par pied. De couleur pourpre teintée de noir verdâtre, les fruits offrent une saveur douce, peu acide, ne contiennent que très peu de graines et sont délicieux en salade. Attention, car cette variété est sensible au mildiou.
Récolte : de juillet à octobre.

2 – Merveille des marchés

Au premier abord, la Merveille des marchés ressemble aux tomates « classiques ». Les fruits, de taille moyenne, sont rouge écarlate, ronds et légèrement aplatis.
Cette variété ancienne, de type Marmande, offre une chair peu farineuse et parfumée. Elle est parfaite tant pour les plats cuisinés que pour les salades. Dernier atout en poche, elle est peu sensible aux maladies.
Récolte : de juillet à septembre.

3 – Green Zebra, « l’originale » des tomates anciennes

Parmi les tomates anciennes : "La Green Zebra"Quinn Dombrowski @Flikr

Elle attire l’œil immédiatement au potager : la Green Zebra détonne, en effet, de par ses rayures vert foncé sur fond vert clair. Dans l’assiette, sa chair verte apporte du pep’s à vos salades, tout en offrant étonnamment une saveur sucrée et assez douce. Cette variété précoce est parmi les premières à pouvoir être récoltée. Surveillez-la car elle est sensible au mildiou.

Récolte : fin juin à octobre.

4 – Téton de Vénus

Cette variété produit des tomates rouges de petit calibre (70 à 100 g) à la chair juteuse et très sucrée. Son nom est dû à la forme de ses fruits allongés se terminant en pointe.  Résistante aux maladies, cette variété mesure 1.20 m à 1.60 m à maturité.

Récolte : juin à septembre.

5 – Tomate Ananas

La Rose de Berne : une tomate ancienne excellente ! Jean Weber @Flikr

La tomate Ananas est une variété elle aussi très productive, offrant des fruits de gros calibre de couleur jaune orange. Sa chair, ferme et juteuse, possède une saveur à la fois douce et acidulée, très parfumée. Elle s’apprécie essentiellement en salade, et contient peu de graines, ce qui la rend particulièrement appréciée des enfants.

Récolte : tardive, d’août à octobre.

6 – Rose de Berne

La Rose de Berne tient son nom de sa couleur rouge tirant sur le rose. Elle est parfaite en salade : ses fruits ronds, de taille moyenne (150 à 250 g), ont une chair douce sucrée et juteuse. Sa particularité c’est de s’adapter aux climats frais et humides : pensez-y si vous habitez au nord de la Loire ! De plus, elle est résistante aux maladies, dont le mildiou.
Récolte : de juillet à octobre.

7 – Anna Russe

Cette variété produit des grappes de fruits en forme de cœur, de gros calibre (250 à 500 g). Adaptée aux climats frais, Anna Russe offre une chair dense à la saveur parfumée, type  « Cœur de bœuf ».
Récolte : juin à octobre.

Tomates anciennes : nos conseils de culture

Les tomates anciennes : un régal pour les papilles
  • N’hésitez pas à cultiver plusieurs variétés de tomates, cela limitera le risque de transmission de maladies.
  • Semez sous abri à chaud de mars à mai.
  • Plantez vos tomates dans un sol riche, léger et bien drainé, une fois que tout risque de gelée est écarté. Enterrez le pied jusqu’aux premières feuilles, afin de développer et renforcer le système racinaire, gage de bonne santé de vos plants.
  • Tuteurez dès la plantation, la plupart des tomates décrites ci-dessus atteignent 1.60 m à 2 m à maturité.
  • Repérez tout signe de maladie ou de carence afin d’intervenir le plus tôt possible.
  • Cultiver vos tomates sous serre est une bonne option pour les protéger des pluies fréquentes, qui favorisent le développement des maladies cryptogamiques, et pour allonger la période de récolte.

Les tomates anciennes offrent une palette de couleurs et de formes si diversifiée qu’elles sont un régal tant pour le potager que pour vos assiettes ! De plus, contrairement aux hybrides F1, vous pouvez en récolter les graines pour les ressemer l’année suivante. Et vous, lesquelles choisirez-vous cette année pour votre potager ?

L’article 7 tomates anciennes à cultiver au potager est apparu en premier sur Au potager bio - Conseils pour votre potager biologique.