Cerfeuil tubéreux

Le cerfeuil tubéreux (Chaerophyllum bulbosum) est un légume racine de la famille des Apiacées.

Appartenant aux légumes dits anciens, cette plante potagère est cultivée depuis l’Antiquité en Europe, même si sa production ne s’est jamais vraiment généralisée, sans doute en raison de son faible rendement. Pourtant, son goût très fin, oscillant entre la pomme de terre et la châtaigne, lui a valu d’être présent sur les tables des plus grands aristocrates – fait rare pour un légume racine ! – et mérite d’être redécouvert. Découvrez comment lui faire une place dans votre potager.

Emplacement et conditions de culture

Le cerfeuil tubéreux aime la lumière : choisissez-donc un emplacement bien ensoleillé. Il a également besoin d’une terre aérée et riche. Il raffole d’ailleurs des terres sableuses et limoneuses. Avant le semis, n’hésitez pas à passer le sol à la grelinette 2 à 3 semaines avant, et à l’enrichir en compost décomposé.

À quelles plantes associer le cerfeuil tubéreux ?

Au potager, vous pouvez associer le cerfeuil tubéreux à l’ail, au persil, à la ciboulette, ou encore aux poireaux et aux oignons dont l’odeur repoussera les ravageurs.

Il existe également des plantes répulsives pour éloigner les ravageurs, et il appréciera les propriétés anti-pucerons des fleurs comme les soucis, les œillets d’inde, la tanaisie ou l’anthémis.

Quand semer le cerfeuil tubéreux ?

Les graines de cerfeuil tubéreux doivent être fraîches (elles ne se conservent qu’une année). Elles ont également besoin d’une période de froid pour lever leur dormance et germer. Vous avez donc deux options concernant la période de semis.

– Semis en novembre/décembre

Dans une terre que vous aurez aérée et enrichie au préalable, sur une couche de terreau, semez en ligne de 30 cm tous les 2 cm, et tassez simplement les graines sans trop les enfouir. Éclaircissez ensuite tous les 10 cm afin de ne garder que les plants les plus vigoureux.

– Semis en février/mars

Les graines auront dans ce cas besoin d’une stratification à froid avant d’être semées. Pour ce faire, vous pouvez les mélanger à du sable humide et les placer au réfrigérateur dans une boîte hermétiquement fermée pendant 3 à 4 semaines, afin d’activer la germination. Veillez simplement à ce que le sable reste humide. Semez ensuite de la même façon que celle expliquée ci-dessus.

légume ancien le cerfeuil tubéreux

Entretien, récolte et multiplication

Soins

Le cerfeuil tubéreux nécessite peu d’entretien. Procédez à un désherbage régulier aux alentours. La terre devra idéalement être maintenue humide. En effet, si le sol est trop sec, la plante risque de monter en graines trop rapidement au détriment de sa production de racines. Arrosez donc fréquemment en cas de sécheresse, et installez un paillage : feuilles mortes, tontes d’herbe…

Concernant ses ravageurs, le cerfeuil tubéreux peut être menacé par la mouche de la carotte au mois de juin, d’où l’intérêt de le planter à proximité d’oignons et/ou de poireaux, dont le feuillage odorant le protégera.

Il est également sensible aux araignées rouges. Veillez aux attaques éventuelles et prévenez-les en pulvérisant une décoction de prêle ou un purin d’ortie. Vous pouvez également installer à proximité des refuges pour les prédateurs naturels de ces acariens voraces : les chrysopes, punaises et perce-oreilles. Une bande de prairie fleurie, des tas de bois ou des tuiles favoriseront la présence de ces insectes auxiliaires précieux.

Quand et comment récolter ?

La récolte s’opère en juin/juillet pour un semis en novembre, un peu plus tard pour un semis en fin d’hiver/début printemps. Quoi qu’il en soit, il vous faudra attendre que le feuillage ait complètement jauni et se soit desséché, jusqu’à disparaître.

Arrachez alors les racines et laissez-les sécher sur le sol. Ensuite, brossez-les pour enlever l’excédent de terre, et conservez-les dans un endroit frais et sec, comme une cave, pendant 2 à 3 mois avant de les consommer : leur chair n’en sera que plus savoureuse !

Multiplier le cerfeuil tubéreux

Le cerfeuil tubéreux est une plante bisannuelle. Elle développe la deuxième année une haute tige florale de 1,5 à 2 m comportant des ombelles composées de petites fleurs blanches. Quand celles-ci deviennent brunes et sèches, récoltez les semences en les frottant entre vos doigts, puis conservez-les dans une enveloppe en papier en attendant le semis. Attention, les graines ne se conservent qu’une année, il vous faudra donc les semer directement à l’automne ou au printemps suivant.

Les bienfaits au potager

Le cerfeuil tubéreux est une plante potagère dont on consomme la racine. Malgré son nom, il ne s’agit pas d’une variété de cerfeuil (Anthriscus cerefolium), ses feuilles ne se consomment pas et sont toxiques.

La racine ressemble à une carotte courte, de couleur gris-beige et à la chair blanche.

Comme le panais ou le topinambour, ce légume oublié mérite une place de choix dans votre jardin pour un potager insolite. Sa chair légèrement sucrée, au goût de châtaigne, se cuisine comme la pomme de terre, poêlée, en purée, en potage ou en gratin. De quoi surprendre et ravir vos convives !

Conclusion 

Une fois le semis réussi, le cerfeuil tubéreux est une plante facile de culture. Encore rare dans nos jardins, il remplace idéalement la pomme de terre, comme la mashua. Une excellente façon de varier vos repas et de diversifier votre potager !

The post Cerfeuil tubéreux : plantation et culture first appeared on Au potager bio - Conseils pour votre potager biologique.