Quoi de plus relaxant que de se poser près de son bassin et observer le ballet tranquille des poissons ? Les bassins de jardin peuvent accueillir diverses espèces de ces animaux, mais il est important de s’assurer que ces derniers soient adaptés aux conditions climatiques et qu’ils puissent cohabiter harmonieusement.

Découvrez quelles espèces de poisson installer dans votre bassin et nos conseils pour maintenir une bonne qualité de l’eau.

Quels poissons choisir dans un bassin de jardin ?

Voici une liste de poissons couramment élevés dans les bassins de jardin en France.

Carpe Koï (Cyprinus carpio carpio)

C’est certainement le poisson de bassin le plus populaire ! Les carpes Koï peuvent atteindre entre 60 et 90 cm et il en existe plusieurs variétés de couleurs. Elles nécessitent d’avoir suffisamment d’espace pour s’épanouir et ne conviennent donc pas aux petits bassins.

Qualité de l’eau : Les carpes Koï sont de grosses pollueuses, elles nécessitent donc une filtration efficace de l’eau et une oxygénation suffisante.

Alimentation : Elles ont besoin d’une alimentation équilibrée, spécifique aux Koï, disponible dans le commerce. Elles apprécient également des fruits, des légumes et des petits invertébrés.

Notropis chrosomus (ou cyprin arc-en-ciel)

Voilà un autre petit poisson d’eau froide, qui mesure entre 5 et 8 cm et qui est visuellement très attrayant. Originaire des États-Unis, il est un idéal pour un petit bassin.

Qualité de l’eau : Une eau brassée et bien filtrée est essentielle pour reproduire les conditions du milieu naturel de cette espèce, les rivières américaines.

Alimentation : Ces poissons acceptent la plupart des aliments en flocons, ainsi que des petites proies vivantes ou congelées.

Poissons rouges (Carassius auratus)

Poissons dans un bassin de jardin

Ils sont moins exigeants en termes de soins que les carpes Koï et sont idéaux pour les bassins de petite et moyenne taille. Les variétés de poissons japonais, comme les Shubunkin, sont attrayantes, avec un joli motif tacheté. Attention toutefois à ces dernières, car elles sont plus sensibles aux températures extrêmes.

Qualité de l’eau : Une filtration est recommandée. Si vous envisagez un bassin naturel, sachez qu’il est possible d’y installer des poissons rouges sans filtration mécanique, à la condition de veiller à installer des plantes oxygénantes et purifiantes.

Alimentation : Granulés de poisson rouge, légumes hachés, algues et petits invertébrés.

Tanche de Mongolie (Tinca tinca)

Elle préfère les eaux calmes et boueuses. C’est un poisson très résistant, qui vit en groupe. Ce choix nécessite donc d’en introduire plusieurs sujets. La tanche dorée est la plus appréciée. Elle vit essentiellement au fond du bassin, qu’elle nettoie avec efficacité !

Qualité de l’eau : La Tanche de Mongolie possède les mêmes exigences que la carpe Koï.

Alimentation : Comme les Koï, les tanches dorées ont besoin d’une alimentation de qualité supérieure.

Quelles précautions prendre pour des poissons en bonne santé ?

Avant d’installer des poissons dans un bassin, il est essentiel de prendre en compte certains facteurs.

  • Taille du bassin : certains poissons, comme la carpe Koï, ont besoin d’un espace important pour grandir sainement.
  • Qualité de l’eau : assurez-vous que l’eau est propre, filtrée et oxygénée.
  • Cohabitation : toutes les espèces ne cohabitent pas paisiblement. Il est donc important de faire des recherches pour éviter tout conflit.
  • Prédateurs : protégez vos poissons contre les prédateurs comme les chats ou les oiseaux, notamment les hérons qui peuvent être attirés par un bassin extérieur.
  • Climat : si votre région connaît des hivers rigoureux, assurez-vous que votre bassin est suffisamment profond ou que vous avez les moyens de protéger vos poissons du gel.

Comment maintenir la qualité de l’eau de mon bassin ?

Voici quelques étapes et conseils pour vous aider à maintenir la qualité de l’eau.

  • Assurez-vous d’avoir un système de filtration adapté à la taille de votre bassin. Il existe différents types de filtres, y compris mécaniques, biologiques, et UV. Un bon système de filtration aidera à éliminer les déchets et les toxines.
  • Une bonne circulation de l’eau et une aération adéquate sont essentielles pour augmenter le niveau d’oxygène, ce qui est bénéfique pour les poissons et les plantes aquatiques. Une pompe à air ou une fontaine peut aider à améliorer la circulation.
  • Procédez à un entretien régulier. Enlevez les feuilles mortes, les débris et la boue du bassin. Un aspirateur de bassin peut faciliter cette tâche.
  • Incorporer des plantes aquatiques aide à absorber les nutriments excédentaires dans l’eau. Les plantes fournissent également un habitat et de l’ombre pour les poissons. Par ailleurs, les plantes flottantes, comme les nénuphars, peuvent également réduire la lumière directe et réduire ainsi leur apparition.
  • Ne nourrissez vos poissons que ce qu’ils peuvent consommer en quelques minutes. Les aliments non consommés peuvent se décomposer et dégrader la qualité de l’eau.
  • Testez l’eau : utilisez un kit de test pour surveiller régulièrement les niveaux de pH, d’ammoniaque, de nitrites et de nitrates. Cela vous permettra de détecter et d’aborder tout déséquilibre chimique avant qu’il ne devienne un problème.

Peut-on installer des poissons dans un bassin naturel ?

Il est possible de créer un écosystème de bassin équilibré sans recourir à une filtration mécanique, en misant sur des processus naturels pour maintenir la qualité de l’eau. Voici quelques points à considérer si vous souhaitez installer des poissons dans un bassin naturel.

Plantes purifiantes et oxygénantes

Les plantes jouent un rôle majeur dans un bassin naturel. Elles consomment les nutriments présents dans l’eau, réduisant ainsi la prolifération des algues. De plus, elles produisent de l’oxygène pendant la journée, ce qui est bénéfique pour les poissons. Des plantes comme l’élodée, la pesse vulgaire ou la cératophylle sont souvent recommandées à cette fin.

Taille et profondeur du bassin

Les petits bassins sont généralement plus difficiles à équilibrer que les grands bassins en raison des variations plus rapides des conditions. Une plus grande masse d’eau offre également une plus grande stabilité thermique.

Mouvement de l’eau

Même si vous n’utilisez pas de filtre, envisagez l’utilisation d’une petite pompe pour créer un mouvement d’eau ou une petite cascade. En plus d’améliorer l’aération de l’eau, ce qui est bénéfique pour les poissons.



Cascade Mamba
Plus d'infos

Cascade Mamba
460.00€




Cascade de jardin Reveton 900 L/h
Plus d'infos

Cascade de jardin Reveton 900 L/h
316.00€




Fontaine sirène Oslo
Plus d'infos

Fontaine sirène Oslo
344.00€




Cascade bassin Colorado préformée segment droit
Plus d'infos


195.00€

Sédiments et débris

Sans un filtre pour enlever les déchets, vous devrez enlever manuellement les feuilles et autres débris plus souvent pour éviter leur décomposition dans l’eau.

Enfin, testez régulièrement l’eau pour vous assurer que les niveaux de pH, d’ammoniaque, de nitrites et de nitrates restent dans des gammes acceptables.Maintenir une bonne qualité de l’eau est l’une des conditions essentielles pour installer des poissons dans un bassin. Car n’oubliez pas que, au-delà de l’attrait esthétique qu’ils constituent, ce sont des animaux et vous prenez, de ce fait, la responsabilité de leur bien-être.

L’article Installer des poissons dans un bassin de jardin est apparu en premier sur Au potager bio - Conseils pour votre potager biologique.