Le moment des semis de printemps a officiellement commencé ! Le soleil réchauffe l’atmosphère, la nature se réveille, les bourgeons et les premières fleurs apparaissent : pas de doute, le printemps est bien là !

Plein de promesses, il appelle le jardinier à l’action et les semis sont une étape clé dont dépend la réussite du jardin potager à venir.

Mais attention ! Si, officiellement, le printemps démarre le 20 mars, gare aux coups de froid !
Suivez nos conseils pour savoir quand et quoi semer au printemps, pour des futures récoltes généreuses et gourmandes !

Les semis en godet au printemps

Quels sont les semis de printemps ?

Les semis de mars

  • Semez au chaud : pastèques, tomates (variétés précoces), melons, concombres, poivrons, piments, aubergines.
  • Semez en serre froide ou châssis : choux, épinards, salades, blettes, betteraves, poireaux, maïs, capucine, persil.
  • Semez directement en terre les légumes peu frileux : choux, radis, navets, panais, fèves, petits pois, salsifis.

Vous pouvez aussi planter directement en pleine terre rhubarbe, topinambours, oignons, échalotes ainsi que certaines plantes aromatiques, comme le romarin, le thym, la sauge, la ciboulette, l’oseille…

Les radis à semer en mars !

Astuce pour les semis de radis : semez en rangs courts, d’environ 50 cm. Vous pouvez mélanger les graines à du marc de café ou du sable, pour éviter de semer trop serré. Couvrez les graines de 5 mm de terre sableuse, arrosez et maintenez humide. Lorsque les plantules auront suffisamment grandi, espacez-les de 3 cm. Abritez sous un voile de forçage jusqu’aux dernières gelées, et échelonnez vos semis en préparant un nouveau rang tous les 10 jours. Vous aurez ainsi des récoltes régulières.

Les semis d’avril

  • En serre, c’est le moment de semer courges et courgettes, persil, basilic, concombres, melons, pastèques, tomates (variétés précoces), tournesols.
  • En plein air, semez sans crainte radis, carottes, laitues, poireaux, betteraves, épinards, blettes, maïs, persil, ciboulette, pommes de terre.

Conseil pour la culture des carottes : les carottes orange sont un classique, mais vous pouvez apporter de la variété à votre potager en semant plusieurs variétés. Les blanches sont plus sucrées, les jaunes un goût plus léger, les pourpres des saveurs plus prononcées. Elles ont en commun d’avoir les mêmes exigences de culture, à savoir une terre fine et décompactée ainsi qu’un sol humide.

Les semis de mai

  • Semez encore sous serre froide, à l’abri, les courges, courgettes, basilic et tomates.
  • Après le 15 mai, en règle générale, vous pouvez installer vos jeunes plants dans votre potager.
  • De même, semez en pleine terre laitues, radis, poireaux, maïs, haricots, endives et carottes.

Pensez aux fleurs compagnes des plantes potagères, elles ont de nombreux atouts : œillets d’Inde, soucis… Certaines, comme les capucines, sont même comestibles !

Les semis de juin

Les périodes de gelées sont normalement derrière vous, vous pouvez donc tout replanter en pleine terre, bien que certaines plantes, comme les tomates, se portent mieux en serre. Elles y sont davantage protégées contre certaines maladies comme le mildiou.

Vous pouvez semer également en place basilic, amarantes, haricots, laitues, carottes et chicorée.

Les semis du printemps

Les semis de printemps : gare aux coups de froid !

La météo est souvent capricieuse. Parfois, des gelées tardives refont apparition sans crier gare et mettent en danger vos toutes jeunes cultures ! Comment les protéger du froid ?

Voici quelques astuces simples et efficaces.

  • Créez des couches chaudes dans votre serre. Alternez matière carbonée, comme de la vieille paille ou des feuilles mortes, et matière azotée, comme des tontes d’herbe fraîches, sur 3 à 4 couches. Puis arrosez abondamment ce mélange, jusqu’à ce qu’il soit gorgé d’eau. L’activité des bactéries va ainsi entraîner une hausse de température qui va réchauffer l’ensemble du châssis. Vous atteindrez ainsi la température adaptée à vos semis. Veillez cependant à une bonne aération de la serre, ou à l’ouvrir le matin et la refermer le soir.
    Vous pouvez aussi opter pour un chauffage à poser pour serre.
  • En mai, sortez doucement les plants, lors de journées ensoleillées par exemple, afin qu’ils s’acclimatent progressivement.
  • Installez un voile de protection contre le froid. Alignez et plantez des piquets dans le sol. Reliez-les entre eux par une corde tendue à leur sommet. Posez ensuite simplement le voile de protection par-dessus, comme une tente.
  • Protégez certaines jeunes plantes avec des bouteilles en plastique préalablement découpées, goulot vers le haut. Ouvrez le bouchon le matin et refermez-le le soir, pour les protéger du froid nocturne (et des limaces par la même occasion !)

Vous l’aurez compris, il est important de respecter les bonnes périodes pour les semis de printemps. Rien ne sert de se précipiter, surtout si vous ne disposez pas d’une serre, au risque d’exposer vos plants potagers à un froid qui leur serait fatal. Mais avec un peu d’astuce et de patience, votre potager sera bientôt à la hauteur de vos attentes !

L’article Semis de printemps : calendrier et conseils est apparu en premier sur Au potager bio - Conseils pour votre potager biologique.