Dans les années 1990 et 2000, l'essor économique et démographique de l'Irlande a donné lieu à une transformation sociale sans précédent. Sa population jadis rurale, ouvrière, pauvre, traditionnelle et religieuse est subitement devenue urbaine, progressiste, moderne, individualiste et tournée vers la consommation. Isabelle Matte, anthropologue, compare la rapide métamorphose de ce pays avec celle qu'a connue, quelques décennies auparavant, le Québec de la Révolution tranquille.