Quel lien entre un banc de sardines, les multifacettes d’un diamant et des brins d’ADN ? Pourquoi l’ordre comme le désordre sont indispensables à la vie ?

Interrogeons-nous en ces temps troublés et confus, sur l’utilité de l’ordre mais aussi du désordre et ce à toutes les échelles. Depuis les brins d’ADN jusqu’au vol des étourneaux, en passant par les bancs de sardines ou les facettes d’un diamant , l’ordre est omniprésent dans la nature : il nous émerveille et nous fascine jusqu’à l’obsession. Jusqu’à vouloir l’imposer cet ordre à tous et surtout aux autres (humains et non humains) ? Quitte à oublier que si la vie ne peut émerger sans ordre, elle ne peut pas non plus évoluer sans désordre…

Avec Catherine Bréchignac, physicienne, membre de l’Académie des Sciences, elle a été directrice générale, puis présidente du CNRS. Son ouvrage La sardine et le diamant, de l’utilité de l’ordre et du désordre est paru aux Éditions du Cherche-Midi.