Qu’évoque aujourd’hui le nom d’Etienne Geoffroy Saint Hilaire?
Rediffusion du 10 mars 2017.
Comme Cuvier et Lacépède, il a donné son nom à l’une des rues qui longent à Paris le Jardin des plantes et le Museum national d’histoire naturelle.
Fondateur de l’anatomie comparée, de l’embryologie expérimentale, de la tératologie (l’étude des monstres ou des anomalies anatomiques), de la paléontologie évolutive, il est l’un des plus grands naturalistes français.
Pourquoi est-il plus connu dans le monde anglo-saxon qu’en France? Comment est née sa grande idée : l’organisation du vivant selon un plan unique? Quelle controverse l’a opposé à Cuvier en 1830? A-t-il anticipé la théorie de l’évolution? Pourquoi ses travaux sont-ils une source d’inspiration pour les scientifiques d’aujourd’hui? Comment les interpréter à la lumière de la biologie moléculaire?
Avec Hervé Le Guyader, professeur émérite de biologie évolutive à l’Université Pierre et Marie Curie.
La réalisation est signée Cécile Bonici.
Un grand merci à Véronique Jolivet, Documentaliste Multimédia à l'INA.