autour de « L’âme française », de Denis Tillinac (Albin Michel)