bobineDans les deux prochains épisodes de Batooba, nous allons évoquer les oscars du cinéma!
Ces épisodes de Batooba ont été écrit spécialement pour vous par Bénédicte. Bénédicte est fan de cinéma et, chaque année, elle reste éveiller toute la nuit pour suivre en direct la cérémonie des ocars.

Commençons par découvrir le point commun entre Stanley Kubrick, Marylin Monroe et Alfred Hitchcock.
Ce sont trois grands noms du cinéma. Stanley Kubrick, réalisateur à la filmographie presque exclusivement constituée de chefs d’œuvre comme 2001 odyssée de l’espace, Shining, Orange mécanique. Alfred Hitchcock, maitre du suspense et pionnier du thriller avec des réalisations telles que Les oiseaux, La mort aux trousses ou encore Psychose. Marylin Monroe, icone planétaire, qui s’est illustrée dans des succès comme Les hommes préfèrent les blondes, Certains l’aiment chaud, Sept ans de réflexion. Ce qui les réunit également, c’est que, en dépit de leur contribution indéniable au 7è art, leur talent n’a jamais été récompensé par un oscar. Ils font partie de la liste des snobés de l’académie, qui comprend aussi le pionnier Charlie Chaplin, le maitre du cinéma réaliste italien Frederico Fellini, le surréaliste David Lynch, l’inoubliable Lawrence d’Arabie Peter OT’oole.

Si les Oscars ont récompensé des talents indéniables et couronné des carrières à succès ils sont parfois passés à côté d’œuvres de première importance et de grands talents. Récompensent-ils vraiment le meilleur du cinéma mondial ?

C’est en 1929 que se tient la 1ère cérémonie des Academy Awards, organisée par l’Académie des Arts et des Sciences du Cinéma. A l’époque, le surnom de Oscars n’existe pas encore, il sera adopté 10 ans plus tard. Ce surnom aurait été inventé par l’actrice américaine Bette Davis, gagnante de son premier Oscar en 1936, qui trouvait que la statuette ressemblait à son mari, Harmon Oscar Nelson. D’autres disent que c’est Margaret Herrick, membre de l’académie, qui inventa ce nom car la statuette lui rappelait son oncle Oscar. Peu importe l’origine de cette appellation, ce petit bonhomme doré, débout sur une bobine, une épée à la main, est devenu le rêve de milliers de professionnels du cinéma et d’aspirants stars à travers le monde. Pour un film, un Oscar c’est la notoriété assurée à travers le monde et la garantie d’attirer le public en salles et de vendre encore plus de DVD. Pour un technicien ou un comédien, c’est l’assurance de voir son nom à jamais associé à la mention prestigieuse « Récompensé aux Oscars » ou « Nominé aux Oscars ». Et dans ce domaine les grands gagnants sont Meryl Streep avec 15 nominations dans la catégorie meilleure actrice, l’actrice la plus récompensée restant Katherine Hepburn avec 4 victoires. Chez les hommes, le record de nomination dans la catégorie meilleur acteur appartient à Jack Nicholson et c’est Daniel Day Lewis qui détient le plus de statuettes, avec 3 Oscars du meilleur acteur. Trois films ont gagné 11 Oscars au cours d’une même cérémonie : Ben Hur en 1960, Titanic en 1998 et le Seigneur des anneaux : le retour du roi en 2004. L’artiste le plus récompensé aux Oscars est Walt Disney, avec 22 récompenses et 59 nominations.

La 86è cérémonie des Oscars aura lieu le 2 mars prochain à Los Angeles. Si aujourd’hui la cérémonie est retransmise dans le monde entier et réunit toutes les plus grandes stars, les choses ne ressemblaient pas vraiment à cela lors de la première édition en 1929. La cérémonie dura 10 minutes, et le ticket pour y assister coûta 5 dollars seulement. Comme le dit Jean Dujardin en recevant sa statuette, « les temps ont changé ». Pour cette première édition les noms des gagnants avaient été annoncés 3 mois à l’avance. Dès l’année suivante, le suspense fut introduit, les noms des gagnants furent annoncés lors de la cérémonie. Pour assurer une couverture médiatique et une parution dans les journaux du matin, la liste était tout de même donnée à la presse en avant-première. Cette faveur s’arrêta en 1940 lorsqu’un journal de Los Angeles publia les gagnants le soir même, juste avant le début de la cérémonie. La cérémonie des Oscars est une machine bien huilée, qui ne fût retardée que 3 fois dans son histoire : en 1938 pour cause d’inondations massives à Los Angeles, en 1968 pour rendre hommage à Martin Luther King assassiné quelques jours plus tôt et en 1981 à cause de la tentative d’assassinat du Président Reagan.

Cliquez ici pour découvrir le deuxième épisode dédié aux oscars. Nous voyons qui composent l’académie des oscars. Nous découvrons aussi comment mettre toutes les chances de son côté pour être nominé et remporter un oscar!

Cet article #29 – Les oscars du cinéma (partie 1) est apparu en premier sur Batooba Culture Générale.