Salut, salut ! Bienvenue pour un nouvel épisode des podcasts de Beside Games !

Ce qui est bien avec la musique, c’est qu’elle nous permet parfois un peu de bonne nostalgie. Il suffit parfois que quelqu’un vous siffle un air, se mette à chantonner, ou balance carrément le gros son sur son enceinte avec les basses à fond ET BORDEL BAISSE PARCE QUE LA ON NE S’ENTEND PLUS !! pour qu’on souvienne d’une musique et d’un moment précis. Tenez, par exemple, dès que j’entends une musique tyrolienne (oui, bon, ça arrive peu souvent, mais vous allez comprendre), il m’est impossible de ne pas penser à l’émission Le Juste Prix et à ce traumatisme qu’a été pour moi le jeu dit du tyrolien (ceux qui ont connu comprendront, le cri du tyrolien qui tombe… brrrr… plus flippant que Silent Hill). Pour le jeu vidéo, c’est pareil. Que ce soit un son à la qualité douteuse d’un obscur jeu d’ordinateur des années 80/90, aux premières notes d’un morceau symphonique lu en qualité CD pour accompagner vos parties de RPG ou le charme incroyable d’une mélodie chiptune de la Super Nes, la musique dans le jeu vidéo est un élément aussi primordial que sous-estimé au niveau de son impact sur l’expérience de jeu.

C’est probablement ce que s’est aussi dit Etienne, poto de Beside Games quand il se permet une pause entre deux parties sur Diablo III (et déjà invité sur ce fantastique double épisode sur le jeux de combats, écoutez vous verrez c’est très chouette). Du coup, à l’issu d’un incroyable événement qui vous sera narré en début d’épisode, il nous a proposé de parler de musique et de jeux vidéo.

Ouaip. Pas trop large le sujet, ça vaaaaaaaaa.

C’est comme ça que l’équipe de Beside Games, composée ici de Yéti et Babar (Sushi n’a malheureusement pas pu être des nôtres, mais son esprit était là, donc tout va bien) s’est mise en quête, avec l’aide de ce cher Etienne donc, de préparer un bien bel épisode pour revenir sur un historique (forcément vu la taille du sujet) rapide de la musique dans le jeu vidéo, ou comment on est passé des digits dégueux aux concerts de reprises symphoniques. On a invité Etienne a directement prendre la parole avec nous, comme ça on a pu profiter de ses (nombreuses) recherches et connaissances sur ce sujet. On lui fait d’ailleurs des gros bisous, hop.

Mais ce qui était déjà un bien beau programme fut magnifié par la demande d’un certain TMDJC de participer à cet épisode. Oui, oui, TMDJC est de nouveau parmi nous, après sa participation aux épisodes sur le jeu de combat (qui sont très chouettes je vous rappelle). Et on le remercie encore, car le monsieur s’y connaît également ‘achement bien en OST de jeux vidéo. Hop, encore des bisous pour lui.

Retrouvez Beside Games sur podCloud


Comme programme pour ces environ 3h d’émissions, vous aurez le droit à :


– les premières musiques dans les premiers jeux vidéo


– l’arrivée des premiers thèmes musicaux


– les compositions musicales selon les générations de consoles


– quand la musique de jeu vidéo sort du jeu vidéo


En espérant que vous prendrez autant de plaisir à écouter cet épisode que nous nous avons eu à le faire, bonne écoute !


Et si vous voulez nous soutenir, pas de Patreon, pas de Kickstarter, abonnez-vous juste sur itunes, mettez un petit commentaire 5 étoiles 😉 merci d’avance !



Liens


Site de TMDJC, son Twitter


Le Twitter d’Etienne



Crédits musicaux


Pacman (Namco, 1980), musique de Shigeo Funaki


Sonic Master System (Sega, 1991), musique de Yuzo Koshiro


Street Fighter II – Player Select (Capcom, 1991, ici la version Super Nintendo de 1992), musique de Yoko Shimomura


Wipeout – P.E.T.R.O.L. (Psygnosis, 1995), musique de Orbital


Metal Gear Solid 2 : Sons Of Liberty – Main Theme (Konami, 2001), musique de Harry Gregson-Williams et Norihiko Hibino


MarioSk8core – Slaves To The Pavement (cover de Belvedere, album Fast Forward Eats The Tape, 2004, l’original ici)