Occupée depuis plusieurs semaines par les contestataires de la réforme sur l'accès à l'université, la fac de Tolbiac est devenue le lieu d'affrontement entre pro et antiblocage. Complètement saccagée, l'université ne rouvrira pas avant la prochaine rentrée affirme son président Georges Haddad. En effet, les dégâts s'élèvent entre 600 000 à 800 000 euros. La fac bloquée est devenue une vraie "zone à défendre". L'on y a même trouvé des cocktails Molotov. Ce matin, les forces de l'ordre sont intervenues pour évacuer les lieux. - Tous les jours à 7h50, le duo Eric Brunet et Laurent Neumann commente un sujet fort de l'actualité, dans Bourdin Direct, sur RMC.