COVID : DES BOULEVERSEMENTS, POUR LONGTEMPS – 14/08/21


INVITÉS

PR KARINE LACOMBE

Infectiologue  


DR PATRICK PELLOUX

Médecin urgentiste au SAMU de Paris

Président de l’ AMUF  

(Association des Médecins Urgentistes hospitaliers de France)


HERVÉ LE BRAS

Démographe et historien

Auteur de « Serons-nous submergés ? »


SANDRA HOIBIAN

Directrice du pôle Société du Credoc  

(Centre de recherche pour l'étude et l'observation des conditions de vie)


JEAN VIARD – En duplex

Sociologue et directeur de recherche au CEVIPOF/CNRS  

Auteur de « La révolution que l'on attendait est arrivée »


En France, l’épidémie de Covid progresse. Les hôpitaux comptaient 9 546 patients ce vendredi, contre 9 465 jeudi, un chiffre au plus haut depuis la fin juin. Les services de soins critiques, qui soignent les cas les plus graves, totalisent 1 831 malades, contre 1 807 jeudi.

Et c’est même catastrophique en Guadeloupe et en Martinique où des transferts de malades s’organisent vers la métropole pour soulager notamment l’hôpital de Fort-de-France, en Martinique. Lors du dernier Conseil de défense sanitaire, qui s’est tenu ce mercredi, Emmanuel Macron a alerté sur la « situation dramatique » dans les Antilles. Il a d’ailleurs annoncé une nouvelle salves de mesures pour endiguer l’épidémie qui reprend du terrain depuis le début de l’été. Parmi elles, une troisième dose de vaccin pour les personnes à risque ou la fin du remboursement des tests sans prescription. Ailleurs, dans le monde, la situation est elle aussi tendue. Aux États-Unis, la Floride est devenu l’épicentre américain du Covid. Elle concentre à elle seule 1/3 de tous les cas recensés dans le pays. En Australie, la ville de Sydney entre dans sa 8e semaine de confinement et, ce samedi, les autorités ont de nouveau renforcé les restrictions, notamment de circulation. De son côté, la Russie a enregistré pour la deuxième fois en deux jours un record de morts du Covid. Le vaccin Spoutnik V suscite la méfiance et à peine 30% des Russes sont vaccinés.

L’épidémie s’inscrit donc bien dans la durée. Tout comme la mobilisation anti-pass sanitaire : ce samedi 14 août marque la 5e semaine de manifestations contre le pass sanitaire. Car, depuis le début du mois d’août, il est devenu obligatoire de présenter le précieux sésame pour accéder aux restaurants, bars et autres lieux culturels. Les professionnels rencontrent d’ailleurs des difficultés dans son application et redoutent de voir baisser leur chiffre d’affaires, à cause d’une baisse de la fréquentation comme dans les cinémas, par exemple.

C’est un fait : la crise sanitaire a bel et bien transformé nos modes de vie, aussi bien dans notre façon de travailler que de consommer. Le télétravail, par exemple, en est la preuve la plus concrète. Du côté des entreprises, une nouvelle tendance s’est largement développée : le quick commerce. Il s’agit de start-up de livraison de courses express, en moins de 15 minutes. Et elles se multiplient dans l’Hexagone depuis un an. 

Comment évolue l’épidémie en France ? Et dans le monde ? Comment se passe l’application du pass sanitaire dans les bars et les restaurants ? Comment la crise sanitaire a-t-elle bouleversé nos modes de consommation ?


DIFFUSION : du lundi au samedi à 17h45

FORMAT : 65 minutes

PRÉSENTATION : Caroline Roux - Axel de Tarlé

REDIFFUSION : du lundi au vendredi vers 22h40

RÉALISATION : Nicolas Ferraro - Pascal Hendrick - Benoît Lemoine - Jean-François Verzele - Jacques Wehrlin 

PRODUCTION : France Télévisions / Maximal Productions

Retrouvez C DANS L’AIR sur internet & les réseaux :