COVID : SERRER LES DENTS, JUSQU'À QUAND ? 16-11-20


Les invité.e.s :


Roland Cayrol, politologue, directeur du Centre d’études et d’analyses (CETAN), directeur conseil de « Régions magazine »


Nathalie MAURET, journaliste politique au bureau parisien du groupe Ebra 


Dominique SEUX, directeur délégué de la rédaction des « Echos » 


Anne-Claude CREMIEUX, professeure de maladies infectieuses à l'hôpital Saint-Louis à Paris, membre de l’Académie de Médecine


« Nous reprenons le contrôle », a affirmé le ministre de la Santé Olivier Véran dans un entretien accordé aux journaux régionaux du groupe Ebra, dimanche 15 novembre. « Tout porte à croire que nous avons passé un pic épidémique », a-t-il poursuivi. Un vent d’optimisme se dessine alors que les Français acceptent de moins en moins les restrictions liées à la pandémie. En témoigne cette fête clandestine organisée dans la nuit de vendredi à samedi, dans un pavillon de Joinville-le-Pont, et réunissant plus de 300 personnes dont au moins une positive au Covid. Ce week-end, des catholiques ont aussi manifesté dans plusieurs villes de France pour réclamer le rétablissement de la messe le dimanche. Ce lundi, des représentants des cultes doivent rencontrer le Premier ministre Jean Castex et le ministre de l’Intérieur Gérald Darmanin pour « faire le point sur les restrictions de cérémonies religieuses liées à la crise sanitaire ». Dans cet entretien, le ministre de la Santé a rapidement tempéré ses propos : « Nous n'avons pas encore vaincu le virus. […] Clairement, il est trop tôt pour crier victoire et relâcher nos efforts ». Depuis le début de l’épidémie, la France approche des 2 millions de cas positifs au coronavirus.


Les petits commerçants, eux aussi, s’impatientent. Pour la majorité d’entre eux, la situation est dramatique et ils risquent de ne pas se relever indemnes. Certains d’entre eux passeraient même à côté des aides promises par l’État. Une étude réalisée par la Confédération des petites et moyennes entreprises (CPME) Occitanie, 60% des chefs d'entreprise interrogés (sur 700 au total) n'ont touché aucune aide de l'État (chômage partiel ­excepté). Soit parce qu’ils n’ont rien demandé, soit parce qu’ils n’ont encore rien obtenu, rapporte le Journal du Dimanche. Malgré tout, les commerces pourraient rouvrir le 27 novembre prochain avec un protocole sanitaire renforcé. « La réouverture est plus une affaire de jours que de semaines », a affirmé le ministre de l’Économie Bruno Le Maire sur CNews. À l’approche des fêtes de Noël, « ce week-end compte triple, cela ne m’a pas échappé», a-t-il concédé. Le 27 novembre se tient également le Black Friday, cette vaste opération promotionnelle importée des États-Unis.


Un documentaire qui fait polémique. Depuis quelques jours, les réseaux sociaux s’enflamment autour du documentaire « Hold-Up ». Ce dernier dénonce « les mensonges, la manipulation, l'ingénierie sociale et la corruption » autour des mesures de restriction imposées aux Français par les autorités pour lutter contre la pandémie. Ce film de plus de 2h30, taxé de complotisme, a été vivement critiqué par une large partie de la classe scientifique et politique. Il a d’ailleurs été retiré de plusieurs plateformes de diffusion.


L’embellie sur le plan sanitaire va-t-elle se poursuivre ? Comment le gouvernement souhaite-t-il organiser le déconfinement ? Les commerçants pourront-ils rouvrir avant les fêtes de fin d’année ? Comment les fake news et autres théories du complot pullulent en temps de crise ?


Diffusion : tous les jours de la semaine à 17h45

Rediffusion : tous les jours de la semaine à 22h30

Format : 65 minutes

Présentation : Caroline Roux et Axel de Tarlé

Réalisation : Pascal Hendrick, Jean-François Verzele, Jacques Wehrlin, Nicolas Ferraro et Benoît Lemoine

Productions : France Télévisions / Maximal Production

Retrouvez C dans l'air sur France.tv

 



Voir Acast.com/privacy pour les informations sur la vie privée et l'opt-out.