EXPERTS

CHRISTOPHE BARBIER

Éditorialiste politique

Conseiller de la rédaction - « Franc-Tireur »

FRANCK FERRAND

Directeur de « La Cité de l’Histoire »

MARION VAN RENTERGHEM

Grand reporter - « L’Express »

GEORGINA WRIGHT

Directrice du programme Europe - Institut Montaigne

ÉRIC ALBERT – En direct de Londres

Journaliste - Correspondant à Londres - « Le Monde »

Elizabeth II : la fin d'une ère

Après 70 ans de règne, Elizabeth II, la reine du Royaume-Uni est morte hier à 96 ans. Depuis l'annonce de son décès les hommages se multiplient dans le pays. Dans la capitale, des milliers de personnes se sont rassemblées devant Buckingham Palace pour rendre hommage à la défunte reine. Le gouvernement britannique est «uni dans son soutien» au nouveau roi Charles III qui a accédé au trône à la suite du décès de sa mère Elizabeth II, a indiqué Downing Street à l'issue d'un Conseil des ministres extraordinaire.
Charles III et son épouse Camilla ont atterri à l'aéroport de Northolt, dans l'ouest de Londres. Le roi avait quitté le château de Balmoral en Ecosse en début d'après-midi. Il s'adressera aux Britanniques à 19h heure de Paris lors de sa première allocution télévisée comme souverain, a annoncé Lindsay Hoyle. Ce dernier indique que la séance d'hommages au Parlement serait suspendue "pendant que Sa Majesté le Roi s'adresse à la nation". Le roi sera proclamé demain à 10 heures du matin heure de Londres, au sein du palais St James, a déclaré le palais de Buckingham.
Le cercueil d'Elizabeth II sera d'abord été exposé à Holyrod Palace, avant une cérémonie à la Cathédrale St Giles d'Edimbourg et un transfert à Londres en train royal. Il doit arriver à la salle du trône du palais de Buckingham. La dépouille de la reine sera déplacée à Westminster Hall, lieu du Parlement, dans une chapelle ardente ouverte au public, pour trois jours. Au dixième jour après la mort d'Elizabeth II se tiendront ses funérailles à l'abbaye de Westminster.
Tout autour de la planète, de nombreux chefs d'Etat et officiels ont réagi à l'annonce de la mort de sa mère Elizabeth II, notamment le président français et le secrétaire général de l'ONU. Le président de la République s’est rendu ce vendredi matin à l’ambassade du Royaume-Uni à Paris. Le président y a signé le registre de condoléances et déposé une rose blanche, symbole du peuple anglais, devant le portrait de la reine.
 

Avec la mort de la souveraine, c'est une page de l'histoire du pays qui se tourne. En 70 ans de règne, elle aura nommé et côtoyé pas moins de 15 Premiers ministres. La dernière, Liz Truss, fut nommé tout juste deux jours avant son décès. Chaque mardi, la reine recevait le chef du gouvernement, qui lui faisait part de ses projets pour le Royaume-Uni et recevait en échange des conseils, que Tony Blair jugeait « extrêmement précieux ». Une très stricte confidentialité entourait ces entretiens.
Montée sur le trône à 25 ans, en 1952, après la mort de son père George VI, Elizabeth II a hérité d'un premier ministre historique : Winston Churchill. Pour son départ en 1955, la reine et le prince Philippe dîneront à Downing Street.
Une rumeur tenace assure que le premier ministre préféré d'Elizabeth II fut le travailliste Harold Wilson, en poste de 1964 à 1970, puis de 1974 à 1976. La relation entre la reine et Margaret Thatcher aura, elle, fait les gros titres des tabloïds britanniques. La dame de fer gouvernera 11 ans et libéralisera l'économie du royaume, entraînant parfois des tensions avec Elizabeth II. Ses relations auront été beaucoup plus cordiales avec Tony Blair, élu en 1997. Ces dernières années, le Brexit aura entrainé une grande instabilité politique dans le pays et Elizabeth II aura côtoyé tour à tour David Cameron, Theresa May, Boris Johnson et enfin Liz Truss.
 

Elizabeth II était également la cheffe de la famille royale. De son mariage avec Philip Mountbatten seront nés quatre enfants : Charles, Anne, Andrew et Edward. Ils donneront à Elizabeth et à Philip huit petits-enfants. Les tensions et soubresauts au sein de sa famille n'ont pas manqué, des relations avec sa sœur Margaret, à celles entre son fils héritier Charles et Lady Diana ou encore du prince Harry avec Meghan Markle. Avec, toujours, le peuple britannique et le monde pour témoins.

DIFFUSION : du lundi au samedi à 17h45

FORMAT : 65 minutes

PRÉSENTATION : Caroline Roux - Axel de Tarlé

REDIFFUSION : du lundi au vendredi vers 23h40

RÉALISATION : Nicolas Ferraro, Bruno Piney, Franck Broqua, Alexandre Langeard, Benoît Lemoine

PRODUCTION : France Télévisions / Maximal Productions

Retrouvez C DANS L’AIR sur internet & les réseaux :

INTERNET : francetv.fr

FACEBOOK : https://www.facebook.com/Cdanslairf5

TWITTER : https://twitter.com/cdanslair

INSTAGRAM : https://www.instagram.com/cdanslair/