LE PROFESSEUR VICTIME D’UNE « FATWA » ?  19-10-2020


Invités


CHRISTOPHE BARBIER

Éditorialiste politique à « L’Express »


ÉLISE VINCENT

Journaliste spécialiste des questions Police/Justice au « Monde »


VALENTINE ZUBER

Historienne spécialiste de la laïcité


DRISS AÏT YOUSSEF

Docteur en droit public spécialiste des questions de sécurité


ALAIN BAUER – En duplex

Professeur de criminologie


Partout en France, des dizaines de milliers de personnes se sont rassemblées en hommage à Samuel Paty, victime du terrorisme islamiste, ce dimanche 18 octobre. « La peur va changer de camp » a martelé Emmanuel Macron le soir même au cours d’un Conseil de défense à l’Elysée. Jean Caste, Jean-Michel Blanquer, Marlène Schiappa et la maire socialiste de Paris Anne Hidalgo s’étaient joints au cortège parisien. Des représentants de la gauche comme Jean-Luc Mélenchon ou Olivier Faure également. De son côté, le président du groupe Les Républicains Bruno Retailleau réclame « des armes et non des larmes ». Un recours à la « force » voulu aussi par la présidente du Rassemblement national Marine Le Pen. Frapper fort, c’est ce que le ministre de l’Intérieur a assuré faire ce lundi matin : des opérations de police visent en ce moment des « dizaines d’individus » de la mouvance islamiste a-t-il annoncé sur Europe 1. « 80 requêtes ont été ouvertes contre la haine en ligne, contre tous ceux qui de façon apologique ont expliqué d'une façon ou d'une autre que ce professeur l'a bien cherché. » Gérald Darmanin souhaite aussi la dissolution de certaines associations telles que le CCIF.


Que sait-on de la trajectoire du tueur ? Selon l’enquête en cours, il aurait abordé des collégiens en leur proposant plusieurs centaines d’euros en échange d’informations pour identifier le professeur d’histoire-géographie. Si ce jeune russe d’origine tchétchène n’était pas connu des services de renseignement, son compte Twitter avait fait l’objet de plusieurs signalements, notamment à la plateforme Pharos. Parmi les onze interpellés, dont des proches de l’assaillant, figure Abdelhakim Sefrioui, un militant islamiste fiché S depuis de nombreuses années. Ce dernier apparait dans les vidéos du père d’élève qui s’est plaint du professeur. Il l’a aussi accompagné au collège du Bois d’Aulne pour demander le renvoi de Samuel Paty. Qui est ce prédicateur ? 


Comment empêcher l’embrigadement des jeunes dans le monde sportif et les structures associatives ? Des professeurs de MMA ou de football s’évertuent à promouvoir les valeurs de tolérance et de laïcité auprès de leurs élèves, au sein de leurs clubs.


Comment un incident mineur dans une classe peut conduire à un tel acte ? Comment enrayer la menace islamiste ? Peut-on lutter efficacement contre la radicalisation ?


Diffusion : tous les jours de la semaine à 17h45

Rediffusion : tous les jours de la semaine à 22h30

Format : 65 minutes

Présentation : Caroline Roux et Axel de Tarlé

Réalisation : Pascal Hendrick, Jean-François Verzele, Jacques Wehrlin, Nicolas Ferraro et Benoît Lemoine

Productions : France Télévisions / Maximal Production

Retrouvez C dans l'air sur France.tv



Voir Acast.com/privacy pour les informations sur la vie privée et l'opt-out.