QUI PEUT FAIRE PARTIR TRUMP ? 09-11-2020

Invités


Nicole BACHARAN

Politologue et historienne spécialiste des Etats-Unis


Corentin SELLIN

Historien spécialiste des Etats-Unis


Sonia DRIDDI (par skype à Washington)

Correspondante de France 24 à Washington - Auteure de « Joe Biden, le pari de l’Amérique sans Trump »


Benjamin HADDAD (par skype à Washington)

Politologue – Directeur Europe du think tank Atlantic Council


"Je m’engage à être un président d’union, et pas de division" a affirmé Joe Biden dans son discours de victoire samedi 7 novembre, depuis Wilmington dans le Delaware. Le démocrate veut tourner au plus vite la page Trump et a appelé à ne plus traiter les "opposants comme des ennemis" et à "panser les plaies" du pays. La vice-présidente Kamala Harris, vêtue d'une tenue blanche symbolisant le mouvement des suffragettes, a rendu hommage à toutes "ces femmes qui ont pavé la route qui mène à ce moment". A l’étranger, de nombreux chefs d’Etat ont salué la victoire du démocrate, à l’exception notable de Vladimir Poutine qui dit toujours attendre un résultat officiel. Emmanuel Macron a félicité le président élu dès samedi. La chancelière allemande Angela Merkel a elle écrit : “notre amitié transatlantique est irremplaçable si nous voulons surmonter les grands défis de notre temps". Et justement, l'un de ces défis concerne la lutte contre les dérèglements climatiques : Joe Biden promet le retour des Etats-Unis dans l'accord de Paris sur le climat. De son côté, Donald Trump reste dans le déni et continue de dénoncer une "élection volée", promettant de contester jusqu’au bout ce résultat. Si certains Républicains le soutiennent toujours, d'autres demandent des preuves sur les fraudes supposées et prennent leurs distances avec un président en fonction pendant encore 11 semaines. 

Alors qu'une partie des Américains jubile, une autre se sent abattue par la victoire de Joe Biden. 71 millions d’Américains ont voté pour Donald Trump et sa défaite suscite tristesse et colère. Dans la lignée de leur candidat, certains protestent et contestent les résultats. Comment Joe Biden pourra-t-il se réconcilier avec eux ? Beaucoup d’électeurs de Trump s'inquiètent pour l'avenir. Ils considèrent que ce changement de locataire à la Maison Blanche n'annonce rien de bon pour l'économie de leur pays. Ils craignent des hausses d’impôts. Selon eux, il est évident que le magnat des affaires Donald Trump s'y connait mieux que l'ancien vice-président de Barack Obama dans ce domaine.

Un des plus gros défis que devra relever Joe Biden est celui de la crise sanitaire provoquée par le Covid-19. Une cellule d'experts va être constituée dès aujourd'hui afin de bâtir un plan de lutte contre le coronavirus qui entrera en vigueur le jour de l'investiture, le 20 janvier 2021. Avec plus de 10 millions de cas, les Etats-Unis sont le pays le plus frappés au monde. On dénombre 238 000 victimes. Les classes populaires sont parmi les plus touchées. Par exemple à McAllen dans le Texas, 2000 personnes sont déjà mortes. Les habitants témoignent du manque de personnel soignant et regrettent l'absence d'assurance maladie. La crise du Covid a marqué cette campagne électorale inédite et opposait les deux adversaires. Quand Donald Trump minimisait le bilan et promettait un vaccin pour début novembre, l'équipe de Joe Biden appelait à la prudence : elle demandait à ses partisans de respecter les gestes barrières et organisait les meetings à distance.

Trump peut-il continuer à nier sa défaite très longtemps ? Comment Joe Biden peut-il réussir à vaincre l’épidémie de coronavirus ?


Diffusion : tous les jours de la semaine à 17h45

Rediffusion : tous les jours de la semaine à 22h30

Format : 65 minutes

Présentation : Caroline Roux et Axel de Tarlé

Réalisation : Pascal Hendrick, Jean-François Verzele, Jacques Wehrlin, Nicolas Ferraro et Benoît Lemoine

Productions : France Télévisions / Maximal Production

Retrouvez C dans l'air sur France.tv



Voir Acast.com/privacy pour les informations sur la vie privée et l'opt-out.