C DANS L'AIR DU 7 JUILLET : REMANIEMENT : LES SURPRISES, LES PROMOTIONS ET LES RECALÉS


La composition du nouveau gouvernement de Jean Castex a été présentée hier soir sur le perron de l'Elysée. "Pas de gros changements" a reconnu lui-même le Premier ministre. Mêmes visages aux portefeuilles les plus stratégiques : Bruno Le Maire à l’Economie, Jean-Yves Le Drian aux Affaires étrangères, Florence Parly aux Armées, Olivier Véran à la Santé. Une promotion notable : celle de Gérald Darmanin. Il abandonne les comptes publics pour la Place Beauvau.


Parmi les nominations les plus surprenantes, on note celle de l'ancienne ministre de la Santé Roselyne Bachelot : elle prend la tête du ministère de la Culture. L’avocat trublion, Eric Dupond-Moretti est nommé à la justice. Outre ces deux personnalités médiatiques, d'autres personnalités moins connues font leur entrée : Barbara Pompili, ancienne membre d’EELV et ralliée à la Macronie depuis 2017, devient ministre de la Transition écologique. Un ancien chauffeur de taxi, Alain Griset, hérite du ministère des PME. Elisabeth Moreno, une chef d’entreprise, hérite du ministère à l’Egalité femmes- hommes. Parmi les recalés, Christophe Castaner et Sibeth Ndiaye. Ils sont, avec Nicole Belloubet et Didier Guillaume, les figures sortantes de ce remaniement.


Sa nomination irrite les juges. L'avocat pénaliste Eric Dupond-Moretti, surnommé "Acquittator", devient garde des Sceaux. Le ténor du barreau ne fait pas l'unanimité : "nommer une personnalité aussi clivante et qui méprise à ce point les magistrats, c'est une déclaration de guerre à la magistrature", a déclaré Céline Parisot, présidente de l’Union syndicale des magistrats. L'intéressé a réagi aujourd'hui lors de la passation de pouvoir en affirmant "ne faire de guerre à personne."


L'heure est avant tout à la relance. Après la pandémie, l’heure de la crise économique a sonné : à la rentrée, 700 000 jeunes entreront sur le marché du travail. Selon l'Organisation de coopération et de développement économiques, le taux de chômage en France pourrait atteindre 12,3 % fin 2020. Les actifs de moins de 25 sont ceux qui vont être les plus impactés par la récession.

Les moins de 25 ans risquent-ils de devenir une génération sacrifiée ? Par quelles mesures le gouvernement peut-il soutenir l'emploi des jeunes ? La nouvelle équipe ministérielle de Jean Castex sera-t-elle à la hauteur des enjeux à venir ?

Invités

Christophe BARBIER - Editorialiste politique à « L’Express »

Raphaëlle BACQUÉ - Grand reporter au journal « Le Monde » et auteur de « La Communauté »

Ivanne TRIPPENBACH - Journaliste politique à « L’Opinion » en charge des questions régaliennes

Brice TEINTURIER - Directeur Général Délégué de l’institut de sondages IPSOS



Diffusion : tous les jours de la semaine à 17h45

Rediffusion : tous les jours de la semaine à 22h30

Format : 65 minutes

Présentation : Caroline Roux et Axel de Tarlé

Réalisation : Pascal Hendrick, Jean-François Verzele, Jacques Wehrlin, Nicolas Ferraro et Benoît Lemoine

Productions : France Télévisions / Maximal Productions

Retrouvez C dans l'air sur France.tv



Voir Acast.com/privacy pour les informations sur la vie privée et l'opt-out.