TRUMP : SES DERNIÈRES CARTOUCHES  06-01-21


Les invité.e.s : 


François CLEMENCEAU

Rédacteur en chef international - « Le Journal du Dimanche »


Anne DEYSINE

Juriste et politologue, spécialiste des États-Unis


Sonia DRIDI – En direct de Los Angeles

Correspondante aux États-Unis

Auteure de « Joe Biden, le pari de l’Amérique anti-Trump »


Soufian ALSABBAGH – En direct de New York

Politologue, enseignant en géopolitique à New York

Auteur de "La nouvelle droite américaine"


Journée décisive aux États-Unis. C’est en effet aujourd’hui que le Congrès se réunit solennellement pour valider le choix des grands électeurs et donc certifier la victoire de Joe Biden à l'élection présidentielle. Mais jusqu’au bout Donald Trump, qui refuse de reconnaître sa défaite, fait pression pour tenter d’inverser les résultats.

Après avoir demandé lors d’une conversation téléphonique, dont l’enregistrement a été rendu public, au secrétaire d’État républicain de Géorgie de lui trouver les 11.780 voix qui lui permettraient d’inverser les résultats du 3 novembre, le milliardaire fait désormais reposer sur son vice-président Mike Pence - qui présidera la séance au Congrès - la responsabilité de refuser ce résultat. Or, lors de cet événement qui n'est en principe qu'une formalité administrative, le rôle de Mike Pence reste limité. Selon la constitution des États-Unis, il consiste à "ouvrir" les certificats envoyés par chacun des 50 États pour transmettre les votes de leurs grands électeurs. D’après ABC News, cette incapacité pour Pence de modifier le cours de l'histoire aurait d'ailleurs été au centre des discussions entre le vice-président et Donald Trump, qui ont déjeuné ensemble mardi. Comme le rapportent plusieurs médias américains, Pence aurait affirmé qu'il lui était impossible de changer le résultat du scrutin.

Si cette information est confirmée ce soir, le vice-président risque l'ire de Trump, qui ces derniers jours a multiplié les injonctions à son encontre sur Twitter et doit tenir au même moment un discours devant ses sympathisants rassemblés aujourd’hui à Washington.

Mais le comportement de Donald Trump- s’il séduit ses plus fervents soutiens - pourrait coûter au parti républicain les deux sièges de sénateurs de Géorgie. Les résultats définitifs ne sont pas encore tous tombés mais ils penchent en faveur des démocrates. Raphael Warnock a battu la sénatrice républicaine sortante, Kelly Loeffler selon les chaînes CNN, CBS et NBC tandis que Jon Ossoff est en tête pour le second siège. Si la victoire des démocrates se confirmait pour ce second siège, ils auraient alors le contrôle du Sénat. L’issue de ce scrutin permettrait ainsi à Joe Biden d’être libéré du véto permanent des républicains et de faire adopter ses réformes. "Tout se joue aujourd'hui", avait prévenu l'ancien vice-président de Barack Obama, qui deviendra le 20 janvier prochain le 46e président des États-Unis.


Diffusion : tous les jours de la semaine à 17h45

Rediffusion : tous les jours de la semaine à 22h30

Format : 65 minutes

Présentation : Caroline Roux et Axel de Tarlé

Réalisation : Pascal Hendrick, Jean-François Verzele, Jacques Wehrlin, Nicolas Ferraro et Benoît Lemoine

Productions : France Télévisions / Maximal Production

Retrouvez C dans l'air sur France.tv