Didier retape une maison depuis des mois pour pouvoir la louer. Pour cette habitation, il a un contrat d'électricité. Mais son fournisseur d'énergie lui a coupé le courant fin août, à cause d'un litige sur sa facture.

Depuis toujours, il paye 18 euros par mois par virement automatique. Mais en octobre 2019, son fournisseur est racheté et depuis, plus rien ne va. En octobre, Didier reçoit 149 euros de remboursement de trop-perçu. Puis, il reçoit une facture pour la période de mai 2019 à mai 2020, de 200 euros. Mais Didier a bien payé 18 euros par mois, et a déjà versé 216 euros précisément.

Finalement, on lui réclame 93 euros. Puis, on lui dit qu'il n'a pas payé les échéances de mars à août, alors que Didier a continué ses virements automatiques de 18 euros. Il n'y comprend plus rien. Visiblement, ses virements ne sont pas enregistrés en comptabilité depuis mars.

Retrouvez Ça peut vous arriver avec Julien Courbet du 14 septembre 2020 sur RTL.fr.