Sébastien se bat depuis plus de 4 ans pour être indemnisé suite à une erreur médicale. En janvier 2017, sa vie bascule. À ce moment-là, Sébastien a 43 ans et est préparateur en cosmétique, marié, 5 enfants. Le 17 janvier 2017, à plusieurs reprises au cours de la soirée et de la nuit, il est pris de terribles douleurs dans la mâchoire, la poitrine et le bras.

Sa femme appelle le SAMU qui la dirige vers les urgences. Ils passent la nuit sur place, aucun médecin n'ausculte Sébastien, mais des infirmières posent leur diagnostic : une artère de son cœur semble être obstruée, mais il n'y a pas de risque d'infarctus. On décide alors de le renvoyer chez lui.

Une heure après leur retour à domicile, Sébastien ressent de nouveau des douleurs, mais elles sont beaucoup plus intenses que les précédentes. Il ne le sait pas encore, mais il est en train de faire une crise cardiaque.