Alors que la France repart dans une deuxième phase de confinement, l'activité physique va être réduite et Michel Cymes rappelle toute son importance.