Un café remonté d'un Bruno Coppens énervé par la bêtise destructrice des intégristes.