Collision SHA-1, CloudBleed et des ours en peluche comme vecteur d'attaque