Comme la dépression ou l'anxiété, la rumination de pensées négatives représenterait, pour les personnes qui s'y livrent, un risque supplémentaire de voir leurs facultés cognitives décliner et même de développer certaines formes de démence...

 


See acast.com/privacy for privacy and opt-out information.