Il y a une expression qui a toujours posé problème au Gondwana. Ce qui déclenche le courroux du ministre gondwanais de la Communication, de la vérité alternative et des mots qui énervent les gens, c'est l’utilisation abusive et abjecte, par l’opposition et la société civile gondwanaise, de l’expression galvaudée « l’argent du peuple »…