Au Gondwana, pour ceux qui savent écouter, les mots ne sont jamais utilisés au hasard.