Laissons les jaloux saboteurs aux yeux de crocodiles baigner dans leur jus de rancœur et de jalousie. Le coronavirus a pris l’avion, le bateau, il a fait le tour du monde ou presque mais, contrairement à toute attente, il a trouvé portes et fenêtres closes en très très démocratique République. No pasaran… Vade retro Satanas !