Au Gondwana il n’y a pas d’hôpitaux parce que les Gondwanais ne sont jamais malades.