Sur ''Some Girls'', on retrouve un Keith Richards en pleine forme après quelques années plutôt difficiles passées dans les tribunaux pour des problèmes relatifs à la drogue. Jagger et Charlie Watts sont – à cette époque très intéressés par les sonorités disco et punk même si Richards, lui, trouve cela plutôt surfait. Cependant, le groupe trouve ici un terrain d’entente et nous livre un excellent album de cette fin des années 70. C’est aussi sur ''Some Girls'' que figure le grand classique ''Miss You''.