mv /home/le-chat-libre.com/fantagaro /home/enflammee+dascritch/dinah # Comment un félin nous a adoptés.
Ma vie est une sitcom tag communauté dinah enflammée photo

Nous voulions ménager du temps après le départ brutal de Poussière. Notre regrettée chatte a bien vécue, et nous espérons trouver un compagnon qui vive d'aussi longues aventures avec nous.

On ne cherche pas un chat comme un objet de consommation. Si c'était le cas, nous serions allés chez Ikea, mais si c'est pour monter à l'envers la patte arrière-droite faute d'avoir bien compris la notice de montage ou ne pas savoir que faire de l'œil surnuméraire, euh…

Beaucoup de nos amis sont accueillants pour l'École du Chat Libre de Toulouse, nous avons souhaité recourir aux services de cette association. Celle-ci fait régulièrement un chat-room les week-ends dans des magasins avec une douzaine d'animaux, nous sommes allés les voir Samedi dernier.
Il est possible de consulter leur chatalogue en ligne, mais je tenais à voir la bête avant livraison. Oui, j'aime bien les magasins physiques et tester le produit avant acquisition. Et une erreur de livraison est si vite arrivée.

Quelques specimen.

Cette association tente de cerner la personnalité des chats, et conduit un petit entretien avec les futurs adoptants afin de trouver les caractères les plus compatibles. C'est toujours moins cher que les sites de rencontre.

Un point à connaître : les modèles exposés dans les magasins sont craintifs, donc outre qu'une petite fraction des matous à adopter est présenté, les animaux sont peuvent être trop stressés pour un contact dans de telles conditions.
En plus des deux bénévoles, nous devions attendre une troisième personne, mais la fatigue et un autre impératif nous fait rentrer à notre base secrète, le cœur gros et la cage vide. Arrive sur ces entrechats un e-mail en réponse à une lettre de motivation envoyée la veille, et la proposition d'aller visiter leur refuge.

Rendez-vous en chats inconnus

C'est ainsi qu'hier, nous sommes reçus dans le refuge* de l'École du Chat Libre. Leur local est petit, d'où leur besoin de familles d'accueil, et malgré la densité de chats, les félins dégagent une étonnante sérénité. Les bénévoles nous ont présenté les chats qui nous entouraient. Des timides, des foufous, des pépères, des instagramables qui nous regardaient en disant matte-moi comme je vais faire fondre tes followers.
Oui, on vous connait, vous ne partagez pas tous l'obsession des T-Rex de Boulet.

Cœurs à prendre

Dès l'entrée, y'en a une qui nous faisait de l'œil. Elle n'était pas la seule, mais la première à me chercher la main pour se faire caresser. Ses yeux verts d'eaux sont pénétrants, son pelage impeccablement mis, son volume chauffant digne d'une bouilloire XL idéal frimas de l'hiver.

Bonjour, enchaté de vous connaître.

OK, c'est décidé, on l'embarque plutôt que le beau blotched tabby bleu qui me promettait un ROI sur SMO mais ne semblait pas spécialement facile. Désolé aussi les 4 qui nous regardaient et ont reniflé nos mains en espérant mieux nous connaitre.

Va pour le matricule Fantagaro !
Les formalités remplies avec période d'essai sur 3 mois (parce que le chat est un technicien en CDI), nous partîmes d'un prompt renfort dans sa boîte de transport, nous 3 vers…

Nos pénates

Une fois sa cage entrouverte, l'animal détalle fissa, terrorisée par ma conduite et les bourrasques de vent, à moins que cela soit l'odeur de mon couscous ? ou plus probablement sa triste histoire.

Notre nouvelle colocataire @dascritch et moi pic.twitter.com/kGEVOxKvin

— Chantal Pisey 😿 (@enflammee) 27 janvier 2019

Malgré son gros volume (notre nouvelle co-locatrice doit bien faire 2½ fois feue-Poussière), elle s'est faufilée dans les 5cm sous un meuble. Ce qui m'a valut la réplique de la soirée :

Ben voilà, t'as une armoire qui miaule.

On convient qu'il faut la laisser un peu, on apaise la situation en se netflixant The Punisher E08S02.

Quelques rafales de fusil mitrailleur Une demi-heure plus tard, un poil inquiet de ne revoir la petite nouvelle, je la tire de dessous. Elle cavale vers l'autre bout de l'appartement et se replanque dans un autre recoin obscur où le dernier passage de balai doit dater de ma dernière installation Windows. Je l'y laisse un quart d'heure avant d'à nouveau la sortir en y plongeant les mains. Et là, elle fonce… sur le canapé et nous ronronne amoureusement. Depuis, elle ne nous lâche plus.

Adoptés !

Bienvenue à Dinah **


$ file dinah

felix domestica, genre femelle, 1 an, robe brown tabbie & blanc, yeux vert d'eau.

Signature PGP à venir >^o^<

Bien plus vorace que notre regrettée Poussière, son niveau d'affection avoisine la super-glue, nous l'adorons.

Milles mercis à l'École du Chat Libre de Toulouse, n'hésitez pas à les soutenir pour aider d'autres félins et humains à trouver leur bonheur mutuel.


* Le lieu est étroit et son adresse exacte est volontairement confidentielle afin de ne pas stresser les pensionnaires par des visites. Il n'est accessible que sur invitation.


** Dinah est le nom du chat d'Alice dans le monde réel. Oui, nous avons manqué d'originalité. On n'a pas assumé Fantagaro