Lettre ouverte aux élus au Parlement Européenne
General tag drm horreur politique privacy

Madame, Monsieur l'Eurodéputé, Bonjour

Vous aurez à vous prononcer prochainement sur la Copyright Directive.

Pour commencer, sachez que j'ai été critique littéraire dans le domaine de la Bande-Dessinée pendant 25 ans, et je vois l'état de paupérisation des auteurs de BD, ce qui me fend le cœur.
Ensuite, je suis producteur radio, où je tente au maximum de documenter mes informations sur un site web connexe.

Je m'inquiète très fortement de cette Directive qui n'assure en rien des revenus à des auteurs, mais uniquement à des sociétés d'ayants-droits. De plus, cette Directive va conforter les GAFAM dans leur position, handicapant nos propres entreprises.

Les articles 11 et 13 sont particulièrement dommageables :

  • La mise en place d'une redevance qui ne fait que nourrir des profits d'entreprises (félicitations à Disney-Fox à ce propos) au lieu de revenir aux auteurs réels ;
  • La suppression du droit d'information en empêchant citation, lien, etc… ;
  • La mise en place d'une solution de filtrage automatisée a anteriori, ce qui entrainera des faux positifs ou des appropriations d'œuvres extrêmement dommageables (Sony a empêché des publications d'interprétations au piano de Bach) ;
  • L'absence de toute réciprocité en cas d'abus avéré envers les société d'ayants-droits ;
  • La minorisation des petites sociétés d'éditions, des labels et éditeurs indépendants ainsi que des artistes auto-édités ;
  • La supériorité des GAFAM dans les solutions de filtrage, ce qui handicapera définitivement les entreprises du numériques européens.

Madame, Monsieur, je vous demanderai de vous opposer autant que possible à cette Directive particulièrement dommageable à la fois pour les créateurs et pour le consommateur.

Je tenterais de vous appeler afin d'accorder nos points de vue. À l'approche des prochaines échéances électorales, j'espère que je ne serais pas déçu de votre part.

Veuillez recevoir mes salutations distinguées.

Bonus

Petit bonus qui aurait été malvenu de vous mettre dans le courrier car il vous aurait distrait. Je vous présente une œuvre originale d'Eclectic Method (with his kindly authorization). « Boom Bapsic » (dans la lignée de son « Just one note », que je surnomme « Under the threshold level of robot-copyrights censorship ») est uniquement construite d'extraits de moins d'une seconde. Ce genre de mash-ups seront désormais supprimés, faute d'obtenir les accords de tous les ayants-droits, allant de la musique, la réalisation, la costumière et les polices de caractères apparaissant dans les vidéos.


Ah ! oui... Je crois que vous allez fortement déchanter quand vous découvrirez que Google gère le plus gros catalogue de droits de polices de caractères utilisables sur le web. Bravo pour le manque de clairvoyance chez ceux qui poussent ce texte.