"Ces derniers temps on a une recrudescence d'ouvrages qui remettent en cause l'historicité des Évangiles." Certains considèrent, à l'instar de Michel Onfray, que le Christ n'a jamais existé. D'autres sont tentés de ne voir dans les Évangiles qu'une belle légende aux scènes sublimes ou tragiques. Certes, de l'histoire qui veut chercher la vérité des faits à la foi et à la croyance qui reposent sur une confiance, le hiatus paraît immense. Avec "Les Évangiles à l'épreuve de l'histoire" (éd. Artège), Bruno Bioul entend susciter une interrogation.
 
"Nos sources principales concernant l'historicité de Jésus viennent des sources chrétiennes : ce n'est pas une raison pour réfuter leur justesse"

 

Les évangiles sont-ils des récits vraisemblables ?
Peut-on raisonnablement affirmer qu'il a existé en Palestine un homme du nom de Jésus, qui a vécu sous les règnes d'Hérode, d'Auguste, de Tibère, et qui, dénoncé par les autorités religieuses de sa nation, est mort à Jérusalem, sous les coups de soldats romains aux ordre d'une préfet du nom de Ponce Pilate ?

"La grande question" pour Bruno Bioul est est de savoir si on peut considérer les Évangiles "comme des récits historiques en plus d'être des récits de foi. "Les Évangiles sont avant tout une oeuvre de croyants, une oeuvre confessante comme on dit aujourd'hui, d'hommes qui ont connu, suivi et propagé la Bonne nouvelle - qui est le sens étymologique du mot 'évangile'".

 

ÉCOUTER ? Il y a 70 ans, la découverte des manuscrits de la mer Morte

 

Quelles preuves de l'existence de Jésus ?
"L'existence de Jésus d'un point de vue historique repose essentiellement sur le témoignage des textes d'auteurs polythéistes, c'est-à-dire païens, et des auteurs juifs, en particulier Flavius Josèphe, et puis des auteurs chrétiens, explique Bruno Bioul, nos sources principales concernant l'historicité de Jésus viennent des sources chrétiennes : ce n'est pas une raison pour réfuter leur justesse."L'archéologue met en avant "les compétences" et "les convictions" de ces auteurs chrétiens. 

 

ÉCOUTER ? Le fardeau de Jérusalem, "ville de la paix"

 

Prouver L'existence de Nazareth
Si l'étude des textes a fait des progrès, l'archéologie a fait des "progrès spectaculaires". Avec un enjeu de taille concernant l'existence même de Nazareth. "Parmi les adversaires de l'historicité de Jésus, beaucoup partent du principe que si Nazareth n'a pas existé, tout l'édifice de l'histoire de Jésus s'écroule. Et quelque part ils ont raison." Or ce n'est qu'en 2005-2006 que l'on a trouvé des preuves réelles de l'existence de Nazareth. Prouver l'existence de Nazareth permet ainsi de prouver que l'on n'est ni dans le mythe, ni dans la légende.