durée : 04:00:01 - Dimanche à l'opéra - par : Judith Chaine - ## ► L'histoire

« Un duc volage, un vieux sénateur jaloux, une épouse trop jeune et trop jolie pour rester auprès de son barbon de mari, un séduisant neveu, un jeune cuisinier intrépide, quelques jeunes filles à marier et un barbier plein de ressources pour mener la danse… Tous ces personnages auront une nuit pour dénouer l'écheveau embrouillé des quiproquos nés de la jalousie du vieux Delacqua et de son désir de soustraire la belle Barbara aux regards du Duc d'Urbino.

Quoi de plus propice aux quiproquos qu’un carnaval ? À l’abri des masques, on cache, on enlève, on séduit. Et l’on se trompe soi-même, jusqu’à finir aux bras d’une espiègle cuisinière, ou livrer malencontreusement à son patron celle qu’on aime.

Souvenir nostalgique de l'époque où elle était sous joug autrichien, Venise devint à Vienne un véritable phénomène de mode à l'époque de Strauss. Rien d'étonnant donc à ce que ce marivaudage d'une nuit d'été se déploie dans les ruelles de la Sérénissime. Pourtant, rien de très italien dans ce carnaval : les rythmes et les couleurs sont assurément ceux, tourbillonnants, des valses viennoises ; dans le magnifique bal masqué, bien sûr, mais aussi dans les ensembles truculents qui mettent à bas les faux-semblants. Entre deux farces, Strauss glisse cependant quelques airs d’une grâce infinie, qui seront placés sous la délicate direction du jeune et brillant Daniele Rustioni, futur chef permanent de l’Opéra de Lyon. »

Textes issus du site de l'Opéra de Lyon

{% image e81c18e5-ad22-410c-9082-852ab866a4e5 %}

► Distribution

Une Nuit à VeniseEine Nacht in Venedig »), opéra comique en trois actes, 1883.

Livret de Friedrich Zell et Richard Genée

Version de Erich Wolfgang Korngold et Ernst Marischka (1923)

Mise en scène et réécriture des dialogues par Peter Langdal

Traduction allemande des dialogues, Peter Urban-Halle

Décors, Ashley Martin-Davis

Costumes, Karin Betz

Lumières, Jesper Kongshaug

Chorégraphie, Peter Friis

Orchestre et Chœurs de l'Opéra de Lyon

Daniele Rustioni
, direction

Philip White, chef des chœurs

Duc Guido, Lothar Odinius

Delacqua, Piotr Micinski

Barbara, Caroline MacPhie

Annina, Evelin Novak

Caramello, Matthias Klink

Pappacoda, Jeffrey Treganza

Ciboletta, Jasmina Sakr

Enrico, Bonko Karadjov

{% image 039ae10a-3db9-44ae-905d-6aa9efa16935 %}

► Interview du chef d'orchestre Daniele Rustioni et de la soprano Caroline MacPhie (Barbara)

► Extrait de l'Opéra « Une Nuit à Venise » :

{% embed youtube QwxUkVKoXNM %}

► Interview du metteur en scène Peter Langdal :

{% embed youtube MX5vhzxlU3E %}

► Pour aller plus loin...

- critique de l'opéra sur le site ResMusica

- critique de l'opéra sur le site Olyrix

- critique de l'opéra dans le quotidien La Croix

► Programmation complémentaire

Alamiro Giampieri

Le Carnaval de Venise

Sharon Kam, clarinette

Itamar Golan, piano

BERLIN CLASSICS BECL 1634BC

Jacques Offenbach

Belle nuit ô nuit d'amour (Acte IV) Duo Nicklausse Giulietta (La Barcarolle)

Karine Deshayes, mezzo-soprano

Patricia Petibon, soprano

Choeur et Orchestre de l'Opéra National de Lyon

Yves Abel, direction

DECCA 475090-2

Johann Strauss Fils

Le Beau Danube Bleu op. 314

Orchestre Philharmonique de Vienne

Riccardo Muti, direction

PHILIPS 438471-2

Jacques Offenbach

Archive : La belle Hélène dirigée par Alain Lombard en 1977.

Avec Catherine Trigeau, Christine Barbaux, Christine Poulet-Fernandez, Gérard Friedmann, Jacques Martin, Jacques Trigeau, Jane Rhodes, Jules Bastin, Michel Trempont, Paul Guigue, Remy Corazza et Renee Auphan.

Choeur de l'Opéra du Rhin

Orchestre Philharmonique de Strasbourg - réalisé par : Jean-Claude Mullet