En Ethiopie, toute contestation est réprimée dans la violence. L'état d'urgence a été décrété pour six mois. En Pologne en revanche, les femmes et hommes ont arraché de haute lutte le maintien du droit à l'avortement sous certaines conditions.