L’imagerie médicale le montre clairement, en état de conscience normale, tous les réseaux de douleurs sont activés. En hypnose, seulement certaines régions le sont. Avec Charles Trahan