tangoDes milongas dans les quartiers, des jeunes de plus en plus aficionados, des cours un peu partout, qu’est ce qui peut expliquer cet engouement pour une danse en couple dont les origines remontent au faubourgs de Buenos Aires et sur les bords du Rio de la plata et même au delà selon certains historiens! Rythmes et mélodies se mélangent langoureusement; émotions et sensations fortes, prise de conscience de son corps, le tango a de multiples vertus ! Entrons dans la danse aujourd’hui au micro de Sophie Nouaille avec:

  • Natacha Lockwood : parisienne, danseuse et professeure de tango http://parisbuenosairestango.com/
  • Andrés Molina : argentin, danseur et professeur
  • Yolande du Fayet de La Tour : élève et amatrice de tango et milongas, et gestalt thérapeute

A propos de Natacha et Andrès :

Elle vient de Paris. Il vient de Buenos Aires. Andrés et Natacha font connaissance dans les milongas de Buenos Aires et début 2015, ils choisissent de développer ensemble un nouveau regard sur le tango qui les fait apparaître comme un couple montant sur la scène internationale. Ils représentent aujourd’hui un couple incontournable à Paris où ils ont ouvert depuis 3 ans des cours réguliers qui font parler d’eux. Ouverts d’esprit, avides de partage et très pédagogues, ils apportent des pistes concrètes pour que chacun puisse progresser et découvrir de nouvelles perspectives quel que soit son niveau. À travers une technique corporelle précise, ils enseignent à leurs élèves comment profiter au maximum de la danse sociale en bal. Ils aspirent à une danse chaleureuse et naturelle, loin des clichés et ciblée sur l’écoute et l’improvisation, en conciliant clarté du guidage et douceur du contact, ancrage, connexion intime de l’abrazo fermé et liberté de mouvement.

Natacha
Elevée dans une famille d’artistes entre peinture, musique classique et improvisée, Natacha découvre le tango à Paris en 2006. Très vite, elle parcourt les milongas et festivals pour s’inspirer dans les bras de danseurs du monde entier, developpant une danse sensible et spontanée qui en fera une danseuse sociale remarquée. Elle se forme auprès de professeurs renommés à Paris (Judith Elbaz et Christophe Lambert, Imed Chemam…) et à Buenos Aires (Moira Castellano, Mariella Sametband…) et cherche à comprendre les particularités de chacun, au-délà des styles, pour danser un tango qui lui ressemble.

Andrés
Andrés est un pur produit des milongas de Buenos Aires. Écumant les milongas nuits apres nuits, il apprend sur la piste et enrichit ses connaissances en se formant auprès de Julio Balmaceda et Corina de la Rosa, Sergio Natario et Alejandra Arrué, Angel Coria, Luciana Valle entre autres. Insatiable, il s’inspire au quotidien de ses rencontres, pratiques et échanges reguliers avec d’autres danseurs. Il est aussi connu comme DJ et organisateur de milongas de renommée mondiale comme « El Yeite Tango Club » à Buenos Aires et « El Garròn » à Paris. Il a parcouru l’Europe et l’Asie où il a déjà été invité à danser dans plus d’une trentaine de villes pour finalement décider de poser ses valises à Paris.