Méditer la mort, c’est méditer la liberté ; celui qui sait mourir, ne sait plus être esclave” pensait Sénèque… Méditer la mort  et en particulier celle de nos proches, c’est au lendemain de la Toussaint que nous y sommes invités en cette fête des morts…. Toujours l’occasion de s’interroger sur le sens de nos vies, et notre rapport à la mort. Mais surtout est-ce l’occasion de rester en lien avec nos proches disparus, parfois trop tôt, … parfois de façon absurde, ou incompréhensible… Comment célébrer cette fête des morts 2020 en pleine crise sanitaire ?

« Le rite permet symboliquement d’accompagner l’angoisse de la mort », Don Paul Denizot

Don Paul Denizot, recteur du sanctuaire Notre Dame de Montligeon

Nadine Cretin, docteur en histoire et historienne des fêtes